L’Association Ornithologique et Mammalogique de Saône-et-Loire alerte : le projet de sentier pédestre autour de l’étang du Rousset constitue une lourde menace pour la biodiversité

Les naturalistes de l’AOMSL qui connaissent bien l’étang de Rousset sur lequel ils effectuent régulièrement et en toutes saisons des observations et des dénombrements s’inquiètent vivement de ce projet.

Ce projet de sentier de découverte consiste à établir une boucle, pour partie située en périphérie de l’étang et pour partie sous la forme d’une longue passerelle qui traverserait le plan d’eau sur toute sa largeur.

Les naturalistes de l’AOMSL qui connaissent bien l’étang de Rousset sur lequel ils effectuent régulièrement et en toutes saisons des observations et des dénombrements s’inquiètent vivement de ce projet. Après avoir tiré la sonnette d’alarme par un courrier adressé en février au préfet de Saône-et-Loire et aux différents services compétents de l’État, comme aux financeurs potentiels, et n’ayant jusqu’ici reçu aucune réponse, l’AOMSL alerte l’opinion et les décideurs. Ce projet d’aménagement, porté par la municipalité du Rousset-Marizy, est totalement inadapté aux caractéristiques de ce site remarquable sur le plan écologique et constitue une grave menace pour la biodiversité.

Comme la plupart des plan d’eau, l’étang du Rousset est caractérisé par la présence d’une étendue d’eau libre et de berges humides plus ou moins amples où se développe une végétation constituée d’arbres et d’arbustes ainsi que de végétation herbacée dont les espèces se répartissent selon le degré d’humidité des sols ou la profondeur de l’eau. 

Les espèces animales présentes sur un tel site varient selon les saisons, mais qu’elles soient plutôt terrestres ou franchement aquatiques, elles tirent quasiment toutes partie de ces espaces de transition entre milieu terrestre et étendue d’eau. En outre il existe un grand nombres d’espèces végétales et animales pour lesquelles ces milieux humides sont indispensables à tout ou partie de leur cycle de vie (amphibiens, reptiles, oiseaux, micromammifères et nombreuses d’insectes).

Le projet de sentier prévoit de traverser certains secteurs de zones humides. Dans la situation particulière de l’étang du Rousset, compte tenu de l’ampleur réduite de ces milieux, par ailleurs très vulnérables, tout sentier les traversant, même au moyen de passerelles, constituerait une atteinte directe grave à leur intégrité.

Une menace pour l’indispensable quiétude de la partie orientale du plan d’eau. Les oiseaux d’eau (différentes espèces de canards de surface et de canards plongeurs, de grèbes…) trouvent, en période de reproduction, comme lors de leurs haltes migratoires ou leurs stationnements hivernaux la tranquillité dont ils ont un besoin vital. L’installation d’une passerelle traversant le plan d’eau sur toute sa largeur dans le secteur aujourd’hui le plus tranquille entrainerait inévitablement une raréfaction de ces oiseaux

Certains secteurs particuliers doivent impérativement être préservés de toute fréquentation (ou à tout le moins d’une augmentation de la fréquentation). C’est le cas entre autres points en ce qui concerne le petit bois occupé par une colonie de Héron cendré, de février à juin, et le zone de ponte de la Cistude d’Europe en situation de très grande vulnérabilité.

La création de l’équipement tel qu’envisagé ruinerait tout bonnement l’intérêt du site en conduisant à la raréfaction, voire à perte des espèces, qui en font justement l’intérêt. Cet équipement ne permettrait pas de mieux observer la faune, car une partie importante de celle-ci ne serait plus présente

Un projet qui doit être examiné par le Comité scientifique régional du patrimoine naturel. - L’AOMSL demande à l’Etat et à la Région de Bourgogne-Franche-Comté de saisir le CSRPN afin que celui-ci examine le niveau des menaces pour la biodiversité qu’entrainerait la réalisation de ce projet, alors même que le site héberge de nombreuses espèces protégées, reconnues pour leur intérêt patrimonial et leur situation critique et alors qu’il est concerné par une Zone naturelle d’intérêt faunistique et floristique et inclus au sein d’un site Natura 2000.

 

L’AOMSL est disposée à s’impliquer dans une révision du projet en apportant sa connaissance du site.

Annonces

Pub UBFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche