L’entreprise VICKY FOODS s'implante sur 14 hectares au nord de Chalon sur Saône

Sébastien MARTIN, Président du Grand Chalon et Mariola JUAN FERNANDEZ – Membre du conseil d’administration du groupe VICKY FOODS, Directrice Générale de TECNOFRANCE, ont signé le compromis de vente d’un terrain de 14 hectares situé à Saôneor. A la clé, c'est un investissement de plus de 50 millions d'euros qui sera réalisé.

Le permis de construire sera déposé à l’été 2021. Une fois les permis et autorisations obtenus, les travaux de construction pourraient débuter au cours du second trimestre 2022 pour une mise en service début de l'année 2023.

Un groupe international agroalimentaire choisit le Grand Chalon

En concurrence avec d’autres sites situés en Auvergne-Rhône-Alpes et Champagne-Grand- Est, le Grand Chalon a été retenu par le groupe espagnol VICKY FOODS pour accueillir une usine de fabrication de produits agroalimentaires.

Après SGT en 2018, dernière implantation industrielle de cette envergure depuis 1998, l’arrivée de l’usine VICKY FOODS est la concrétisation du travail engagé par le Grand Chalon pour accueillir de nouvelles activités économiques favorisant le maintien et la création d’emploi sur notre territoire.

Un investissement supérieur à 50 millions d’euros

Soutenu par l’Etat et la Région dans le cadre du plan de relance, le groupe agroalimentaire a choisi Saôneor pour sa situation géographique stratégique en Europe et la proximité des sources d’approvisionnement en matières premières.

Plus de 50 millions d’euros seront investis par l’industriel qui vise le marché français ainsi que les marchés internationaux proches tels que : l'Italie du Nord, la Suisse, l'Allemagne et le Benelux.

L’usine 4.0 disposera des technologies de pointe et répondra aux normes de qualité exigées au niveau international.

250 emplois à terme

100 personnes seront employées dès son ouverture avec une montée en puissance sur 10 ans pour arriver à 250 personnes sur les postes suivants : électromécaniciens, programmeurs, conducteurs de lignes automatisées, caristes, préparateurs de commandes, techniciens de maintenance, agents administratifs et technico commerciaux, managers d'équipes, cadres, etc.

De plus, des emplois indirects seront créés en favorisant la demande auprès des

fournisseurs du secteur agroalimentaire local, de la logistique, des ateliers de maintenance et des services auxiliaires.

Annonces

Pub UBFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche