Une bande dessinée va raconter la libération de Givry et le rôle joué par Léocadie Czyz.

Cette bande dessinée, sur laquelle travaille actuellement l'association chalonnaise « Bulles de Bourgogne », en collaboration avec la municipalité givrotine, sortira le 5 septembre 2021, jour de commémoration de la libération du village.

 

Cet ouvrage sera le troisième proposé par l'Association « Bulles de Bourgognes », qui a été créée en 2016 par des passionnés de bande dessinée.

Ces derniers, selon son Président, Jean-Pascal Lebrat avaient bien sûr pour ambition de faire découvrir ce qu'est la bande dessinée, mais aussi d'utiliser ce support pour mette en valeur le patrimoine bourguignon et chalonnais et être un outil au service de projets sociaux-culturels en favorisant le dialogue inter-générationnel.

 

« Bulles de Bourgogne », une jeune association très active

Cette jeune association, qui compte 30 adhérents et peut compter sur 60 bénévoles occasionnels, a déjà à son actif la sortie de deux bandes dessinées, qui ont chacune été tirées à 3 000 exemplaires : la première parue en 2019 évoque Emiland Gauthey, célèbre architecte chalonnais, qui a entre autres construit l'église de Givry, et la deuxième, sortie en 2020, l’île Saint Laurent.

 

 

 

A ce propos, les givrotins qui n'ont pas encore lu ces ouvrages pourront bientôt les consulter à la médiathèque, puisque sa responsable, Sophie Bossut, a décidé d'en acquérir prochainement plusieurs exemplaires.

Mais elle ne s'est pas arrêtée là, puisqu'en 2019, elle a créé son premier salon de la BD. S'il a été gelé en 2020 à cause du contexte sanitaire, il reprendra de plus belle les 20 et 21 novembre 2021, dans la salle Marcel Sembat, où une trentaine d'auteurs viendront dédicacer leurs œuvres.

 

Une nouvelle bande dessinée sur la libération de Givry sortira le 5 septembre 2021, jour de son 77ème anniversaire.

En 2020 l'association a eu l'idée de réaliser, en collaboration avec la municipalité givrotine, un ouvrage sur la libération de Givry, qui a eu lieu le 5 septembre 1944, et sur le rôle qu'a joué Léocadie Czyz, pour éviter que Givry ne devienne un second « Oradour sur Glane ».

Cette immigrée polonaise est arrivée à Givry le 6 juillet 1943, après le bombardement du Creusot, où travaillaient ses parents.

Elle connaissait un peu l'allemand, ce qui lui a permis de comprendre un échange entre deux allemands, qui prévoyaient de brûler les givrotins dans leur église.

Cette résistante mit alors tout en œuvre pour alerter le maquis de Saint Gengoux le National et permettre aux troupes alliées de libérer Givry et d'éviter un massacre.

 

Pour réaliser ce troisième ouvrage, l'association a souhaité faire appel aux givrotins, pour recueillir un maximum de témoignages sur cet événement.

Elle a commencé par rencontrer Mireille Richard, la fille de Léocadie Czyz, qui lui a fourni de nombreux documents. De même que Patrick Lacroix, qui est un passionné de cette période et d'autres givrotins, qui ont pu partager leur vécu et/ou leur passion pour l'histoire de leur village.

L'association a aussi consulté certaines collections privées ou des sources documentaires, qui ont été fournies par la Maison du Patrimoine ou la médiathèque du village, laquelle est d'ailleurs devenue le « quartier général » de ce collectif.

 

Le dessinateur, Janpi, et le scénariste, Filibust, travaillent depuis plusieurs semaines sur la réalisation de cet ouvrage, qui comptera dix pages et qui sera mis en vente le 5 septembre 2021 au pris de 3 euros.

 

Une exposition accompagnera la sortie de cette bande dessinée :

Selon Marie-Noelle Le Carrer, adjointe en charge de la vie associative, cette exposition répond au souhait de la municipalité givrotine de créer un « parcours mémoriel », qui permettra d'informer les habitants de la commune, jeunes et moins jeunes, sur cette période sombre de notre histoire.

Elle se tiendra dans la cour de la Mairie les 4 et 5 septembre, week-end durant lequel se déroulera aussi la traditionnelle fête de la vigne.

Elle sera composée d'une dizaine de visuels, qui retraceront ce moment important de la vie givrotine. Chacun des panneaux relatera une anecdote, un personnage qui a joué un rôle important lors de cette libération ou un lieu remarquable de Givry.

Elle sera ensuite exposée dans différents lieux de la commune, avec pour objectif de partager largement cette histoire et d'enrichir ce travail de mémoire, par de nouveaux témoignages.

 

 

Pour tout renseignement sur le projet :

bibliothè[email protected] ou [email protected] .com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche