Givry

L'horizon s'éclaircit pour les Musicaves, qui débuteront mercredi soir au Domaine Besson

Des prévisions météo plutôt favorables et l'assouplissement progressif des contraintes sanitaires, viennent récompenser les risques, qu'a pris l'équipe organisatrice, en décidant en début d'année de maintenir cette édition 2021.

 

Début 2021, Philippe Pérousset, Président du festival, et son équipe ont pris le risque de maintenir l'édition 2021, sans vraiment savoir où ils allaient. Mais, forts du soutien de leurs fidèles partenaires, ils voulaient absolument, après plus d'un an de privations, « poursuivre cette belle aventure, pour permettre enfin au public d'assister à de vrais concerts, bien vivants ! ».

 

Après moult rebondissements et inquiétudes, nous y voilà enfin !

La 23ème édition de ce festival « AOC sans frontières » démarrera mercredi soir au Domaine Besson à Givry, dans des conditions certes différentes des autres années, mais qui se sont progressivement assouplies, par rapport à ce qui avait été envisagé au départ.

 

Une première bonne nouvelle est arrivée mi juin avec l'augmentation de la jauge des concerts, qui a augmenté de moitié et est donc passée à 520 spectateurs par concert, voire peut-être plus samedi soir...

 

La deuxième est arrivée en fin de semaine dernière, avec l'autorisation d'ouvrir un « bar à vins » vendredi et samedi soir, soirées qui proposeront chacune 2 concerts. Lors des entractes, les festivaliers pourront donc déguster les vins givrotins, qui seront proposés exclusivement au verre. La vente de nourriture n'étant toujours pas autorisée à ce jour, ils seront aussi exceptionnellement autorisés à apporter de quoi se substanter.

Cette nouvelle possibilité, alliée à la vente mercredi et jeudi de packs « Tempo vino » (un ticket plus une bouteille de Givry » ) permettra donc de sauver la partie « bacchique » chère à Philippe Pérousset.

 

Enfin, la troisième information favorable est liée à la météo, qui devrait normalement s'améliorer à compter du milieu de semaine.

 

Forts de ces 3 bonnes nouvelles, Philippe Pérousset et son équipe, motivés comme jamais, ont investi le domaine Besson dès vendredi dernier, pour préparer au mieux ce rendez-vous, que tout le monde attend avec impatience.

 

Si le côté convivial est donc sauvé, le volet « musical sans frontières » le sera tout autant, avec 7 concerts, donnés par des musiciens de tous horizons, musicaux mais aussi géographiques,.selon le programme suivant :

  • Mercredi 30 juin 20h30 : Ladaniva
  • Jeudi 1er juillet 20h30  : Feule Caracal
  • Vendredi 2 juillet 20h30 : Marie Mifsud « Récif » et 22h15 : Blick Bassy « 1958 »
  • Samedi 3 juillet 16h00 : Loco Cello
  • Samedi 3 juillet 20h30 : Maya Kamati et 22h15 Sofiane Saidi & Mazalda.

 

A noter que si le concert de mercredi soir est quasi complet, il reste encore des places pour les 6 autres.

A ce propos, Philippe Pérousset rappelle aux spectateurs qu'ils devront être masqués et rester assis pendant les concerts, même s'il espère que ce dernier point évolue d'ici la fin du festival...

Quoiqu'il en soit, il recommande aux spectateurs d'arriver 30 minutes avant le début des concerts, ce qui leur permettra de se rendre tranquillement à leur place. Il préconise aussi d'acheter les billets en amont sur Internet www.festival-les-musicaves.fr, ce qui évitera une attente trop longue en caisse.

 

 

En pratique :

Où ? Domaine Besson – 9, rue des Bois Chevaux à Givry

Quand ? Du mercredi 30 juin au samedi 3 juillet

Réservation recommandée sur le site www.festival-les-musicaves.fr

Arrivée préconisée au plus tard 30 minutes avant le début de chaque concert.

Concert assis et masqué