Crissey

Le Pédibus : un moyen de transport gratuit et écologique testé à Crissey

Pendant 4 jours les écoliers ont testé un autre moyen de transport pour se rendre à l’école de Crissey appelé communément le Pédibus.

Depuis quelques années une réflexion était menée par la municipalité sur l’entrée et la sortie des écoles. Un groupe de travail piloté par Virginie Blanchard a réalisé une étude de possibilité et une enquête auprès des parents des enfants des écoles élémentaire et maternelle de la commune sur l’opportunité de mettre en place un nouveau dispositif de transport scolaire. La commune de Crissey est la première de Saône et Loire à mettre en place un Pédibus. C’est une action en partenariat avec MAIF prévention. De nombreux points ont incité les élus à s’orienter vers le Pédibus mais en réalité le Pédibus c’est quoi ?

Le Pédibus correspond à un autobus pédestre, principalement utilisé dans le cadre du ramassage scolaire, c’est un mode de ramassage scolaire à pied entre le domicile et l’école, encadré par des adultes bénévoles. Les objectifs principaux sont de limiter l’usage de l’automobile et désengorger les abords des écoles, favoriser la santé des enfants avec une activité de marche à pieds régulière, faire prendre conscience aux enfants qu’ils participent ainsi activement à la préservation de l’environnement.

Comment ça marche ? Le Pédibus fonctionne comme un bus : il y a des lignes et des horaires de passage. Il prend les enfants présents aux points d’arrêts identifiés. Des adultes bénévoles (parents d’élèves ou habitants), étant disponibles de manière régulière, encadrent les enfants sur le trajet, ce qui crée du lien intergénérationnel.

En test pendant 4 jours, le premier arrêt était situé 1 rue Claude Têtu et 2 personnes ont pris en charge sept enfants sur le trajet jusqu’à l’école. Pour le premier jour de test ce lundi 28 juin Sandrine Barbier et Catherine Bovier étaient de service. Les volontaires pour cette opération Pédibus étaient Marie-Christine Oudot, Jean-Maurice Raoult, Coralie Forget, Catherine et Patrick Bourdon (enseignants  à la retraite). Pour une bonne organisation, une gestionnaire a été nommée en la personne de Poliana Gomes conseillère municipale, une charte a été signée par les enfants, les parents et la commune, des panonceaux ont été apposés à chaque arrêt. Si le test est concluant, la municipalité a l’ambition de mettre 4 Pédibus en place.

C.Cléaux