Saône et Loire

Jacqueline Gourault Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales vient saluer l'entrée de 15 nouvelles communes de Saône et Loire au sein de "Petites villes de demain"

En Sous-Préfecture de Chalon sur Saône, maires et Présidents d'intercommunalités sont venus sceller l'entrée d'une quinzaine de nouvelles communes au sein du dispositif "Petites villes de demain".

Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales était à Chalon sur Saône, en Sous-Préfecture, ce lundi matin, accompagnée d'un certain nombre d'élus locaux et de Présidents d'intercommunalité, sans oublier les présences de Marie Mercier, Jérôme Durain, Raphaël Gauvain et Rémy Rebeyrotte, parlementaires de Saône et Loire, mais encore Marie-Claude Jarrot - Présidente de l'Association des Maires de Saône et Loire et Jean-François Farenc, Président de l'Association des maires ruraux de Saône et Loire. 

Les communes de Chagny, Louhans, Sennecey le Grand, Epinac, Etang sur Arroux, Montchanin, Toulon sur Arroux, Matour, Tramayes, Dompierre les Ormes, Pierreclos, Pierre de Bresse.. une quinzaine au total ont souhaité intégrer le dispositif dans le cadre du Plan de relance gouvernemental. 

Petites villes de demain a pour objectif de soutenir, sur la période 2020-2026, 1 000 territoires comprenant des communes rurales de moins de 20 000 habitants qui exercent des fonctions de centralité vis-à-vis de leur bassin de vie grâce à la mise à disposition d’un ensemble de services et d’équipements. Ces communes montrent des signes de fragilité (offre de logements inadaptée, érosion commerciale, dégradation du bâti ancien, etc.) mais font également preuve d’une attractivité et d’une inventivité qu'il est nécessaire d’accompagner. . 

Petites villes de demain a ainsi pour ambition d’accompagner les élus locaux et de leur apporter les moyens, les outils et les partenaires nécessaires leur permettant de se doter d’un projet global de revitalisation et de le piloter sur la durée du mandat municipal.

Laurent Guillaumé