portrait

Qui est le nouveau commandant de la BPIA Caserne Carnot?

L'ingénieur en chef de 1ère classe Olivier Naegellen Roy a pris ses fonctions le vendredi 16 juillet, à la tête de la Base pétrolière interarmées Caserne Carnot de Chalon-sur-Saône. Son portrait par Info Chalon.

Marié et père d'une fille, l'ingénieur en chef de 1ère classe Olivier Naegellen Roy est né le 23 mai 1970 à Saint-Étienne (Loire).
Il intègre l'École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, dans le Morbihan, en 1992 puis choisit l'arme du matériel et sert dans la logistique.


Après une année de formation à l'École supérieure et d'application du matériel à Bourges (Cher), de 1995 à 1996, il sert comme lieutenant au 6ème régiment de commandement et de soutien de Nîmes (Gard) en tant que chef de section détachée à Lyon (Rhône). 
Pendant cette période, il est projeté en Ex-Yougoslavie puis au Tchad en soutien de la 6ème division légère blindée.


Promu capitaine en 1999, il est muté à la 15ème base de soutien du matériel à Besançon (Doubs). Il commande, de 1999 à 2002, la 12ème compagnie du matériel et sera engagé en Bosnie-Herzégovine pendant 6 mois.


En 2002, il est muté à l'École supérieure et d'application du matériel à Bourges comme formateur des jeunes officiers de l'École d'application. En 2004, Il réussit la même année les concours de l'École de guerre et des ingénieurs militaires des essences, puis il suit la scolarité de mastère spécialisé «Produits pétroliers et moteurs» à l'École nationale supérieure des pétroles et moteurs à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Il rejoint le service des essences des armées (SEA) en 2005.


Il est promu ingénieur principal (commandant) en 2006 et sert à la Direction régionale interarmées du SEA en Méditerranée (DRIMED) à Marseille (Bouches-du-Rhône) en tant que responsable de l'exploitation pétrolière et des approvisionnements du quart Sud-Est de la France pendant 2 ans. En 2007, il est projeté au Kosovo  pour superviser le soutien pétrolier de l'opération de l'OTAN, au sein de l'état-major interalliés de la force.


De 2008 à 2013, il est affecté d'abord 2 années au centre de planification et de conduite des opération (CPCO) à l’état-major des armées (Paris) en tant qu'expert du soutien pétrolier, puis au bureau soutien opérationnel de la direction centrale du SEA (DCSEA). Il assure la conception et la conduite des opérations pétrolières menées dans les Balkans, en Afrique, au Moyen Orient et en Asie centrale. Il est promu ingénieur en chef de 2ème classe (lieutenant-colonel) en 2010.


En 2011, il est projeté 7 mois en Afghanistan en tant qu'adjoint interarmées du soutien pétrolier, responsable du soutien pétrolier des forces françaises déployées en Asie centrale.


Lors de cette mission, il débloque en particulier les approvisionnements en carburant depuis le Tadjikistan et met en place la logistique pétrolière jusqu'aux bases avancées françaises de la vallée de Kapisa.


De 2013 à 2016, Il est détaché aux États-Unis d'Amérique à Norfolk (Virginie), au sein du commandement de la transformation de l'OTAN, pour développer un concept de coopération multinationale de soutien pétrolier, désormais normalisé et mis en œuvre au sein de l'OTAN.


En 2016, il prend la tête du bureau «Opérations et relations internationales» de la Direction centrale du SEA (Paris) où il réalise la montée en puissance d'un dispositif de gestion de crise pétrolière sur le territoire national et met sur pied l'état-major opérationnel du SEA (EMO-SEA).


Promu ingénieur en chef de 1ère classe (colonel) en 2017, il est affecté en 2018 comme expert énergie à l'École-major des armées (Paris). Il contribue à la transformation du SEA en service de l’énergie opérationnelle (SEO) et participe à l'élaboration de la stratégie énergétique de défense avec le cabinet de la ministre des Armées Florence Parly. Chargé de mettre sur pied la division énergie opérationnelle de l'état-major des armées, il assurera de 2020 à 2021 les fonctions de chef du bureau «Politique énergétique et anticipation» au sein de cette nouvelle division.


Breveté de l'enseignement militaire supérieur (stagiaire de l'École de guerre en 2007), il est commandant de la base pétrolière interarmées Caserne Carnot de Chalon-sur-Saône depuis le vendredi 16 juillet 2021, succèdant à l'ingénieur en chef de 1ère classe Sylvain Hilairet, affecté à Nancy.


«C'est un sentiment de très grande fierté et je suis honoré de me voir confié la responsabilité de la base pétrolière interarmées de Chalon», nous fait part le nouveau commandant.


Pour la petite anecdote, c'est la deuxième fois que l'ingénieur en chef de 1ère classe Olivier Naegellen Roy est à Chalon-sur-Saône, puisqu'il a également un temps été formé ici-même, à la BPIA Caserne Carnot.


«Après avoir été élève, me voilà de retour mais cette fois comme patron!», précise ce dernier, non sans humour.


Il nous reste plus qu'à lui souhaiter la bienvenue dans notre ville, durant ses deux années de commandement à la tête la place de Chalon-sur-Saône.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati