Chalon sur Saône

De la case prison à la médiation, Yazid Kherfi de passage à Chalon-sur-Saône

Par Karim BOUAKLINE-VENEGAS AL GHARNATI

Publié le 30 Juillet 2021 à 19h24

Ancien délinquant et ancien taulard, aujourd’hui consultant en prévention urbaine et enseignant à l'Université de Nanterre, le charismatique Yazid Kherfi est une véritable légende urbaine. Fin connaisseur de la banlieue et tous ses codes, il multiplie les initiatives à travers la France pour lutter contre la violence des jeunes, le mal être des cités et forme les professionnels en contact avec ces publics. Cette semaine, Yazid est à Chalon-sur-Saône. Hier aux Aubépins, il revient pour la deuxième fois aux Prés Saint-Jean ce soir. Plus de détails avec Info Chalon.

Aperçu hier, jeudi 29 juillet, à l'occasion de l'opération Prox'Aventure aux Aubépins, Yazid Kherfi, le charismatique concepteur et directeur de «Médiation nomade», est de passage dans notre ville.


Après une jeunesse mouvementée, qu'il a racontée dans un livre coécrit avec la sociologue Véronique Le Goaziou, «Repris de justesse» (La Découverte, 2003), Yazid a été directeur d'une maison de jeunes. Il travaille aujourd'hui comme consultant indépendant en prévention de urbaine, se consacrant à la diffusion de sa méthode de médiation nomade.


Également auteur de «Guerrier non violent, mon combat pour les quartiers» (La Découverte, 2017), livre écrit avec la collaboration des journalistes Joséphine Lebard et Bahar Makool, Yazid a grandi dans le quartier du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie (Yvelines).


Après avoir effectué cinq séjours en prison et un exil volontaire en Algérie, l'ex-braqueur s'est reconverti dans la prévention en milieu urbain et sillonne la France «pour sortir les jeunes du cercle de la violence».


Diplômé en ingénierie de la sécurité, Yazid Kherfi a formé de nombreux policiers, gardiens de prison et travailleurs sociaux, diffusant son expérience des quartiers.


Son outil de travail : un «camion de la médiation nomade» qu'il poste tous les soirs au pied des immeubles.


Hier aux Aubépins où il a pu discuter avec quelques habitants autour d'un thé à la menthe, Yazid Kherfi sera ce soir aux Prés Saint-Jean, entre la Maison de quartier et la bibliothèque.

 

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati