Bourgogne

COVID-19 : L'ARS appelle à «renforcer le bouclier vaccinal» en Bourgogne-Franche-Comté

La couverture vaccinale des 12-17 ans s'établit à 71% en Bourgogne-Franche-Comté. Le nombre patients hospitalisés est stable.

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Renforcer encore le bouclier vaccinal dans la région

Même si la circulation du virus continue de diminuer en Bourgogne-Franche-Comté, une proportion importante de la population reste à vacciner. Il est toujours temps de faire ce geste individuel simple, au bénéfice collectif élevé.

Encore plus de 25% des habitants ne sont pas vaccinés contre la COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

L’Agence Régionale de Santé renouvelle ses appels à engager cette démarche facile de protection individuelle et collective, en se rendant en centre de vaccination (avec ou sans rendez-vous), ou auprès des professionnels de ville de proximité.

Les jeunes de 12 à 17 ans en particulier, sont incités à franchir le pas sans attendre la mise en œuvre du passe sanitaire à compter du 30 septembre. Des séances de vaccination sont d’ores et déjà organisées dans les lycées et collèges, en lien avec l’Education nationale.

 

Campagne de rappels

Concernant les populations prioritaires (résidents d’EHPAD, plus de 65 ans, personnes à risque de formes graves, personnes sévèrement immunodéprimées...), la campagne de rappels est lancée à un rythme dynamique proche de 1 500 injections par jour depuis le 1er septembre. Déjà plus de 10 000 injections sont enregistrées à ce jour.

S’agissant du contexte épidémique, la baisse de la circulation virale se poursuit dans la région, où tous les départements, hormis le Territoire de Belfort, affichent une incidence en population générale désormais inférieure à 100 pour 100 000 habitants.

 

Le nombre de patients hospitalisés dans la région demeure relativement stable mais pas anodin : près de 180 personnes, dont plus de 40 en soins critiques.

Depuis mars 2020 et le début de l’épidémie, 4 911 patients sont décédés en établissements de santé ; 2 302 résidents des établissements médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté. 

A lui seul, ce lourd bilan nous oblige à rester attentifs, prudents, déterminés.