Agglomération chalonnaise

Chef-d’œuvre de patience et de fragilité, une fabuleuse collection chalonnaise s’expose au château d’Ainay-le-Vieil

Chef-d’œuvre de patience et de fragilité, une fabuleuse collection chalonnaise s’expose au château d’Ainay-le-Vieil
Chef-d’œuvre de patience et de fragilité, une fabuleuse collection chalonnaise s’expose au château d’Ainay-le-Vieil
Chef-d’œuvre de patience et de fragilité, une fabuleuse collection chalonnaise s’expose au château d’Ainay-le-Vieil
Chef-d’œuvre de patience et de fragilité, une fabuleuse collection chalonnaise s’expose au château d’Ainay-le-Vieil

Entouré de ses douves, le château fort d’Ainay-le-Vieil héberge jusqu’au 2 octobre des œuvres du collectionneur chalonnais Thierry Pinette. Insolite, fragile, somptueux.

Faire d’une pierre deux coups : découvrir un site exceptionnel et entrer dans la contemplation d’objets étonnants des XVIIe et XVIIIe, travaux des couvents.

Habité par la même famille depuis des siècles, le château d’Ainay-le-Vieil, véritable château fort construit au XIIIsiècle, est entouré de douves toujours en eau et d’un parc paysager aux arbres centenaires.

C’est là que sont exposées des œuvres étonnantes de l’association chalonnaise Trésors de ferveur, créée par Thierry Pinette. En 2019, Info-chalon avait consacré un article détaillé au parcours de ce collectionneur, lire l’article. Loin de tout sentiment de piété, Thierry Pinette est captivé par ce que l’objet ancien peut receler : sa beauté, sa signification, son histoire.

Grottes, Jardins clos et reliquaires, Merveilles de papier

C’est le titre de l’exposition, qui ne laisse pas d’interroger. Cédons la parole au collectionneur.

À propos des cellules de nonnes :

« Les religieuses cloitrées, une fois leurs vœux prononcés, entrent à tout jamais derrière la clôture. Leurs familles ne les reverront plus, elles pourront seulement les entendre lors de rares visites, en présence de la mère supérieure, la religieuse restant dissimulée derrière un rideau. À titre de souvenir, elles fabriquent pour offrir à leurs proches des maquettes de leurs cellules, leur permettant de se monter dans leur lieu de vie, avec leur décor, leur mobilier, leurs occupations. »

À propos des reliquaires à papier roulé :

« La vénération des reliques dans la religion catholique a amené les couvents à fabriquer, pour les particuliers, des reliquaires domestiques fabriqués avec la technique du papier roulé. Plus l’ordre est strict et la clôture impénétrable, plus le travail est un exutoire pouvant aller jusqu’au délire. »

À propos des boites vitrées :

 « Parmi les nombreux travaux de couvents, les plus rares et les plus fragiles sont sans doute les boites vitrées. Ces scènes en 3 dimensions montrent, dans des paysages variés, des saints personnages réalisés en cire, en stuc, en verre filé, en mie de pain. La décoration évoque des jardins, des grottes. »

À noter : en présence de Thierry Pinette les dimanches 28 août et 11 septembre, de 11 h à 18 h, pour répondre aux questions des visiteurs.

Bonne double visite !

Nathalie DUNAND

Association Trésors de ferveur
Site : http://www.tresorsdeferveur.fr/ (et vente de catalogues)
Tél. : 03 85 44 30 38
Mail : contact@tresorsdeferveur.fr

Château d’Ainay-le-Vieil
7, rue du Château – 18200 Ainay-le-Vieil
Accueil : 02 48 63 02 88
Mail : contact@chateau-ainaylevieil.fr
Site : chateau-ainaylevieil.fr