Chagny

Rencontre avec Philippe Riegel et Dominique Jarre de l’accueil de nuit de Chagny

Rencontre avec Philippe Riegel et Dominique Jarre de l’accueil de nuit de Chagny

L’association des amis de l’accueil de nuit du pays chagnotin est engagée 7/7, 365 jours par an.
Info-Chalon a rencontré le président et le responsable logistique et trésorerie de l’ association.

Philippe Riegel, cadre administratif hospitalier à la retraite et Dominique Jarre, ancien ingénieur et directeur industriel, sont sans nul doute, des hommes au grand cœur. 

Le premier, président de l’association des amis de l’accueil de nuit du pays chagnotin depuis 2015 et le second, responsable de la logistique et trésorerie depuis 2016 ne comptent plus leurs heures de bénévolat auprès des personnes en situation précaire. 


En effet, l’accueil de nuit chagnotin héberge des personnes sans domicile fixe 365 jours par an, de 18h à 8h30.

Le logement, prêté par la paroisse, permet d’accueillir 4 personnes voire 5 en cas de force majeur. 

« Il y a deux chambres avec deux lits simples, mais en cas de grand froid, par exemple, on peut héberger une cinquième personne sur le canapé de la pièce à vivre » a précisé Philippe à Info Chalon.

 

Toutes les personnes qui ont besoin d’être hébergées au sein d’un accueil de nuit comme celui de Chagny doivent impérativement passer par un appel au 115.

C’est ce service qui oriente les personnes qui en ont besoin auprès de la structure adaptée. 


Au sein de l’accueil de nuit de Chagny c’est 4 salariées qui s’occupent de l’accueil et des départs des occupants. 

« A leur arrivée, l’accueillante leur demande ce qu’ils souhaitent manger, du tout prêt c’est évidemment possible, mais nous avons également de quoi cuisiner s’ils le souhaitent, ce qui est souvent le cas » a raconté Dominique, en ajoutant : « on leur fournit également du linge propre et une douche est à leur disposition ».

En ce qui concerne la permanence en dehors des horaires de travail des accueillantes, c’est Philippe et Dominique qui sont amenés à être sollicités, à tour de rôle, soit entre 19h30 et 8h30. 

Dominique gère également toute la logistique : il s’occupe notamment d’aller récupérer les denrées à la banque alimentaire : « parfois je fais aussi quelques courses pour compléter » a t’il précisé. 


Mais le travail de Philippe et Dominique ne s’arrête pas là : « le but évidemment c’est aussi d’aider à la réinsertion de ces personnes » ont précisé les deux bénévoles. 

En étroite collaboration avec l’association Le pont 71, qui a déjà accompagné 10000 personnes sur ses 11 sites en Saône et Loire, Philippe et Dominique orientent les personnes qui le souhaitent vers les services compétents afin d’être accompagnés.

« L’enjeu est de prendre en charge une tranche de concitoyen en situation précaire et d’essayer d’éviter que certains ne descendent trop vite dans le déclin » a témoigné Philippe Riegel avant de poursuivre : « mais aujourd’hui, nous souhaitons, Dominique et moi, lancer un appel : nous voudrions passer la main, nous pensons que l’association a besoin de nouvelle fraîcheur et sommes convaincus que tout le monde a à cœur de donner ».

Bien sûr, Philippe et Dominique comptent bien assurer le tuilage de leurs successeurs mais espèrent pouvoir renouveler le conseil d’administration de l’association de l’accueil de nuit des amis chagnotins en trouvant de nouvelles vocations, d’ici la fin d’année.

 

Pour tout renseignement et information ou pour s’investir au sein de l’association, il est possible de contacter Philippe Riegel par mail à [email protected]

Des aides ponctuelles sont également les bienvenues notamment en terme de petits travaux de rénovation : « nous aurions besoin d’un artisan pour nous remplacer une fenêtre qui est cassée » a lancé Philippe. 

 

Enfin, pour toutes demandes d’hébergement d’urgence à Chagny mais aussi sur tout le département où même au niveau national, il faut contacter le 115, numéro vert disponible 7j sur 7, 24h sur 24. 

 


                                               Amandine Cerrone