Chalon sur Saône

Stéphane Plaza, un magicien mystificateur piqué au don du rire à Chalon

Stéphane Plaza, un magicien mystificateur piqué au don du rire à Chalon

C’était ce dimanche 30 octobre le retour triomphal des Théâtrales de Chalon-sur-Saône, dans leur écrin de l’Espace des Arts. Pour cette mise en circulation afférente à la saison 2022-2023, il y avait à l’affiche la comédie « Un couple magique » avec une triade au sens consommé du spectacle, élucubrée par Stéphane Plaza, Valérie Mairesse et Jeanfi Janssens principalement…Débridement assuré.

On ne s’est pas fait prier pour rire de bon coeur

Ecrite par Laurent Ruquier, mise en scène par Jean-Luc Moreau, la pièce a fait florès sans même passer par la case round d’observation. Il faut dire que la distribution disposait de nombreux atouts pour qu’il en soit ainsi, avec des gens rompus à l’humour pur et dur. Stéphane Plaza, l’homme qui a de l’énergie à revendre, a tenu le haut du pavé avec un rôle novateur pour lui, celui d’un magicien aux tours parfois foireux, mais également avec un taux de réussite susceptible de faire oublier une maladresse quasi chronique. Filou, l’exécuteur des hautes œuvres de la léthargie a berné tout son monde en faisant souffler un vent de folie douce à décorner les bœufs, poudre de perlimpinpin aidant. Serré de près par l’illusion au sens premier du terme, le comédien aura agité le boyau de la rigolade dans toutes les directions. Comme de bien entendu le résultat d’un seul est corrélé à un esprit d’équipe, d’autant plus que l’ossature du vaudeville exigeait un imbroglio axé sur une imposture notable : l’éviction de l’assistante du prestidigitateur au profit d’un assistant régenté par l’agent artistique du fer de lance. Valérie Mairesse est cette auxiliaire doucereuse sans prétention autre que celle de continuer d’aimer son mentor et compagnon, d’avoir un comportement pérenne également, mais s’avère très convaincante dans sa fonction de zélatrice. Elle se heurtera au mandataire de son conjoint, Jeanfi Janssens, très maniéré et à l’accent chti mû par des orientations sexuelles dissemblables de l’hétérosexualité, quoiqu’à un certain moment…Un pourvoyeur de cocasseries à sa manière en donnant à entendre. En un mot comme en cent, ce fut une succession de scènes poilantes pour une résultante somme toute décapante et décontenançante.

 

Cinq autres rendez-vous majeurs des Théâtrales d’ici au mois de mai à l’Espace des Arts

-          « La famille et le potager » le dimanche 27 novembre à 16h30, avec Régis Laspalès et Marie-Anne Chazel

-          « Maman » le samedi 17 décembre à 20h, avec Vanessa Paradis

-          « Berlin Berlin » le dimanche 12 février à 16h30, avec Patrick Haudecoeur

-          « Une situation délicate » le dimanche 26 mars à 16h30, avec Gérard Darmon, Clotilde Courau, Max Boublil, Elodie Navarre

-          « Fallait pas le dire » le mardi 2 mai à 20h, avec Pierre Arditi et Evelyne Bouix

Informations et réservations auprès d’A Chalon Spectacles » au 03 85 46 65 89

www.achalon.com 

www.les-theatrales.com 

 

                                                                                                                           Michel Poiriault

                                                                                                                           poiriault.michel@wanadoo.fr