Agglomération chalonnaise

La Mission Locale du Chalonnais ouvrira ses portes dès le mardi 2 juin, uniquement sur rendez-vous

Depuis le 17 mars, les locaux de la Mission Locale du Chalonnais sont fermés au public et aux partenaires, afin de pallier l'état d'urgence sanitaire liée au Covid 19. Cette décision n'a pas été simple à prendre, mais notre préoccupation principale était la sécurité et la santé de notre personnel, de notre public et de nos partenaires.


Durant cette période particulière, nous avons maintenu le contact avec les jeunes, en les accompagnant à distance

Depuis la fermeture, la fréquentation des jeunes en premier accueil a mécaniquement diminué de 8 % par rapport à l'an dernier sur la même période. En revanche, grâce au télétravail nous avons assuré la continuité de notre activité.

Chaque conseiller est resté en veille sur le parcours des jeunes qu'il suit en leur donnant tous les conseils nécessaires et en répondant à toutes leurs questions. Ainsi, les contacts (téléphonique et E-mail) ont pu augmenter de 23 % et les entretiens de près de 7 % par rapport à l'an dernier sur cette même période. Les interrogations étaient bien souvent teintées d'une crainte de perdre leur activité, leur formation (dont les entrées ont chuté de 27 % par rapport à l'an dernier sur la même période), ou bien même de retourner au travail en cette période si troublée. Des réactions bien compréhensibles et qui ont su trouver des oreilles attentives grâces aux conseillers de la Mission Locale du Chalonnais acquis à la cause de la jeunesse et œuvrant pour trouver à chaque parcours, une solution adaptée et rassurante.
Pour continuer à travailler pour les jeunes, nous avons maintenu un contact régulier avec nos partenaires, notamment avec la banque alimentaire qui a pu répondre à toutes les demandes d’aide alimentaire en urgence.

Une réouverture tout en sécurité

Les préconisations, notamment demandées par l'UNML (Union Nationale des Missions Locales) permettront d'avoir la garantie de garder une certaine sérénité quant aux conditions d'accueil :

« La levée du confinement se fera «progressivement», «des marches de trois semaines sont envisagées», à l’issue desquelles la situation sera réétudiée.
En fonction de la circulation du virus, des mesures pourront être décidées.
Le télétravail doit être maintenu partout où c’est possible, au moins pendant la première phase, c’est-à-dire jusqu’au 2 juin. »

Lors de l'accueil des premiers jeunes, tout a été prévu pour répondre aux normes sanitaires, du gel hydroalcoolique sera disponible à l'entrée, les jeunes comme les salariés devront porter un masque, des règles de distanciations sociales seront observées, des vitres en plexiglas seront installées à l'accueil comme dans les boxs de réception et des consignes de sécurité seront affichées à l'accueil.

L'objectif sera d'abord de répondre aux situations urgentes de certains jeunes qui méritent tout notre attention et qui doivent faire l'objet d'un suivi très proche pour éviter des situations qui peuvent s'avérer délicates. Notre rôle sera d'offrir aux jeunes la possibilité de reprendre une activité en toute sécurité tout en leur garantissant des aides pour leur logement, leur mobilité, leur budget,...

Annonces