Bourgogne

CORONAVIRUS - Rester chez soi autant que possible demande l'Agence Régionale de Santé

Santé publique France recense ce dimanche 15 mars, 412 personnes testées biologiquement et identifiées comme positives au COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté, soit 73 de plus qu’hier. Ce chiffre a presque doublé en 72 heures, signe de l’accélération de l’épidémie.

 

Coronavirus-COVID-19 : Point de situation en Bourgogne- Franche-Comté

 

 

Le passage au stade 3 de l’épidémie de COVID-19 implique une série de mesures qui visent à atténuer la circulation du virus. Mais l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que la mobilisation passe avant tout par les comportements de chacun.

Tous les lieux recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays sont fermés depuis le passage au stade 3 de l’épidémie de COVID-19.
Cette nouvelle mesure, qui s’ajoute à la fermeture des crèches, établissements scolaires et universités, en vigueur jusqu’à nouvel ordre, doit permettre d’atténuer la circulation du virus.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle avec insistance qu’il relève de la responsabilité de chacun, par son comportement individuel, d’agir pour gagner du temps sur l’épidémie et aider ainsi les soignants à prendre en charge l’afflux des patients les plus gravement atteints.

L’enjeu est aujourd’hui de réduire les contacts inter-humains en restant chez soi, en limitant les sorties et les déplacements au strict nécessaire, en privilégiant le télétravail chaque fois que c’est possible.

Les appels au 15 réservés aux urgences médicales

Les premiers signes du COVID-19 sont la toux et la fièvre. Une personne qui ressent ces symptômes est invitée à rester chez elle en limitant ses contacts, la maladie guérissant dans la très grande majorité des cas, avec du repos.

Le médecin traitant est à appeler en première intention, les appels au 15 devant impérieusement être réservés aux personnes présentant des symptômes sévères et à toutes les autres urgences médicales.

Plus de 410 personnes

Santé publique France recense ce dimanche 15 mars, 412 personnes testées biologiquement et identifiées comme positives au COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté, soit 73 de plus qu’hier. Ce chiffre a presque doublé en 72 heures, signe de l’accélération de l’épidémie.

A ce stade de l’épidémie, ce chiffre n’est déjà plus et sera de moins en moins le décompte exhaustif des malades atteints dans la région. Il recense seulement les patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables auxquels le test biologique est désormais réservé.

Le virus circule plus particulièrement dans le Doubs, le Territoire de Belfort, en Haute-Saône, en Côte-d’Or et en Saône-et-Loire. La circulation reste plus faible dans le Jura et l’Yonne, sporadique dans la Nièvre.

Aucun nouveau décès n’est à déplorer depuis hier. 128 personnes sont hospitalisées, dont 25 prises en charge en réanimation.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche