Bourgogne

A Dijon, quatre interpellations et une vingtaine de véhicules incendiés à Chenôve

Pour la 4e journée de suite, la tension était au rendez-vous ce lundi soir à Dijon. Le calme est revenu dans la soirée après un gros déploiement de moyens de sécurité.

Un apaisement quelque peu contredit par Thierry Falconet, maire de la commune de Chenôve, interrogé par nos confrères de France Bleu Bourgogne, qui fait état de 18 véhicules incendiés dans la nuit dont trois véhicules de la ville. "La nuit s'est très mal passée, avec un bilan de 18 véhicules incendiés, a-t-il indiqué sur France Bleu Bourgogne. Entre 1h et 3h du matin, des voyous ont pris possession de la ville". Selon lui, "les incendies ont commencé dans la cour de la mairie. Trois véhicules y ont été incendiés, puis dans toute la ville". C'est dire l'ambiance quelque peu apocalyptique qui a rythmé Dijon et ses environs. Sur la situation à proprement parler des Grésilles, selon nos confrères de France 3 bourgogne, ce sont quatre interpellations qui ont été menées au cours de la soirée, qui aura vu un déploiement de plus d'une centaine de militaires pour assurer la sécurité des biens et des personnes. 

L.G

Annonces