Cercle Nautique Chalonnais

Info-Chalon donne la parole aux Présidents des clubs sportifs chalonnais sur le confinement et le déconfinement à venir : aujourd’hui, Patrick Trioen, Président du Cercle Nautique Chalonnais

A suivre très prochainement, les interviews des présidents des clubs de l’Eveil, du RTC, des Coquelicots, du FC Chalon, de l’Aviron Chalonnais, du Karathaï …

Info-chalon a interviewé Patrick Trioen :

Comment a été vécu le confinement par les sportifs de votre club ?

« A l’origine censé durer 2 semaines puis 4, ce sont finalement 8 semaines d’arrêt que nous subissons. Notre sport dépend de l’ouverture de l’Espace Nautique, ce qui sous-entend que confinement ou non, notre arrêt va se poursuivre au-delà de cette période, sans doute jusqu‘à septembre. Il n’y a plus d’objectifs pour les nageurs pour cette saison.

Evidemment, nous sommes tous, dirigeants, entraineurs et nageurs, extrêmement déçus.

Pendant cette période, chaque entraîneur a maintenu le contact avec les nageurs de son groupe d’entraînement en communiquant les séances de PPG (préparation physique généralisée) à réaliser à domicile. Les contacts par téléphone, SMS, visioconférence selon les âges sont réguliers entre nageurs et entraîneur ! ».

En tant que Président qu’avez-vous eu à apporter comme réponses pendant le confinement à vos licenciés et quelles relations avez-vous eu avec eux ?

« Le vendredi 13 mars, notre Fédération nous a invités à suspendre toutes nos activités immédiatement. Les adhérents ont été prévenus immédiatement par email et SMS que les activités étaient arrêtées dès cet instant. La brutalité du confinement n’a pas laissé de place au temps des explications. Les locaux du club sont fermés depuis cette date. Nous maintenons à jour nos moyens de communication, site et réseaux sociaux ! ».

Quelles ont été les questions récurrentes et les problématiques auxquelles votre club a dû s’adapter lors du confinement ?

« S’agissant d’un arrêt total, il n’y a pas de problématiques d’actualité. Les salariés sont dispensés d’activité ! ».

Qu’est ce que le confinement a engendré au point de vue sportif à votre club (classement, catégorie, promotion, montée etc…) ?

« La totalité de nos objectifs étaient à prendre : toutes les qualifications pour les Championnats de différents niveaux dont ceux de France. Notamment, pour trois de nos nageurs qui pouvaient prétendre accéder aux Championnats d’Europe Juniors. Ce qui s’annonçait, en cas de réussite, un résultat exceptionnel pour notre club.

La carrière d’un nageur au sein du CN Chalon est courte compte-tenu des possibilités scolaires locales. Ce sont donc pour beaucoup d’entre-eux de grands espoirs qui se sont envolés ! ».

A combien estimez-vous les pertes pécuniaires de votre club à cause du Covid 19 et suite à l’annulation de toutes les rencontres sportives ?

« Nous avons annulé nos manifestations (Meeting Jeunes Avenirs et Chalon d’île en quai) à venir ce qui nous prive de financement. En contrepartie, les charges des déplacements de fin de saison sont toutes supprimées. Le Grand Chalon, le département de Saône-et-Loire ont procédé sans délai aux paiements des subventions de la saison. Nous devrions subir un déficit d’exploitation autour de 25 000 €. Les difficultés financières sont attendues pour la prochaine saison. En effet, nous pensons que nous ne pourrons accueillir que partiellement les adhérents. Les charges du club auront donc leur niveau habituel alors que les rentrées devraient être nettement en baisse ! ».

Comment entrevoyez-vous le déconfinement ?

« Notre club évolue dans un établissement classifié ERP (établissement recevant du public). Il ne sera pas déconfiné dans un premier temps. Nous attendrons de connaître cette date pour solliciter que nos nageurs Elite, à minima, puissent se remettre à faire des longueurs. D’ici là, nous envisageons, si les conditions de sécurité nous paraissent assurées, de reprendre contact avec nos nageurs pour des séances de PPG en respectant les règles édictées par le haut Conseil Sanitaire pour le sport individuel ! ».

Etes-vous pour ou contre le déconfinement et pourquoi ?

« Les effets du confinement semblent atteints. Il nous est dit que l’épidémie va durer et contraindre nos vies. Il nous faut donc formater notre vie, notre activité aux nouvelles conditions de vie qui nous sont faites ! ».

Dés lors qu’il sera mis en place, quelles seront les prérogatives de votre club ?

« Il nous appartient de préparer la prochaine saison avec un objectif que nous fixons désormais à septembre mais sans garantie. Nous travaillons à finaliser notre propre doctrine sanitaire qui sera amendée au fil de l’évolution de la pandémie notamment pour tenir compte des décisions des autorités qui encadrent notre sport ! ».

J.P.B

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche