Chalon /autour de Chalon

Très beau voyage « En Enfancie » proposé par l'association « Le rêve de Marie dream »

Hervé Lapalud et Jonathan Mathis nous ont offert samedi soir un spectacle plein d'originalité, de poésie et d'émotions, dans ce bel écrin, qu'est le théâtre du Port Nord.

 

Et en plus, chaque spectateur présent a pu contribuer par sa présence à à la recherche contre la cancer et à l'amélioration des conditions d'hospitalisation des enfants chalonnais.

 

Puisque, comme l'a précisé Sylvie Garopin, Présidente de l'association, « les bénéfices de ce spectacle, qui s'inscrit dans l'opération nationale “Une nuit pour 2500 voix”, seront intégralement reversés à cette cause ». «  2500 , c’est le nombre de cancers diagnostiqués chaque année en France », déclare Sylvie Garopin, maman de Marie, décédée d’un cancer il y a plus de 3 ans, qui aurait fêté ses 20 ans le 4 février et à qui elle a souhaité dédier cette belle soirée.

 

 

Cette année, l'association « Le rêve de Marie dream » , association givrotine bien connue, a donc décidé d'innover, en remplaçant la traditionnelle marche qu'elle organisait en septembre, par un spectacle pour enfants, créé par l'artiste Hervé Lapalud.

Ce « globe facteur de chansons », comme il aime à se qualifier, chante depuis plus de 20 ans pour les enfants. Et depuis une dizaine d'années, il a choisi de visiter régulièrement les enfants hospitalisés dans les hôpitaux pédiatriques lyonnais, endroit où il a fait la connaissance de Marie.

 

 

Et l'on peut dire que le pari a été réussi, même si les organisateurs étaient quelque peu déçus que ce spectacle n'ait pas attiré plus de monde, dans ce lieu qualifié de « magique » par Hervé Lapalud et Jonathan Mathis.

 

En tout cas, il est indéniable que les absents ont eu tort, tant les deux artistes nous ont dépaysés en nous transportant vers des horizons, qu'ils ont ramenés de leurs nombreux voyages en Afrique.

Le spectateur a ainsi été baigné dans un monde fait de bonheur simple et de rêve, que les deux compères ont agrémenté par toutes sortes d'instruments, dont certains ont été découverts au fil de leur périple, comme des sanzas, des koras, un orgue de barbarie, une guitare, un harmonica,...

 Tout au long du spectacle, ils ont aussi su maintenir un lien fort avec les spectateurs présents, qui ne se sont pas fait priés pour participer à la fête, et qui en remerciements, ont entonné à la fin un vibrant ban bourguignon.

 

 

Puis, les spectateurs qui le souhaitaient ont pu continuer à partager ces bons moments à la cafétéria, où chaque enfant s'est vu remettre par l'association, des confiseries, une boîte à bulles et un gros paquet de pop corns.

 

 

Pour tout renseignement sur l'Association « Le rêve de Marie dream » : www.le-reve-de-marie-dream.fr

 

Voici le reportage photo d'Info-Chalon.com

 

 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche