Chalon /autour de Chalon

Grâce à ce passionné, les outils anciens ont une seconde vie !

Didier Magnien s’est passionné pour la restauration d’outils anciens, jusqu’à créer sa microentreprise à Farges-lès-Chalon, début 2019. Donner une deuxième vie à ces objets du passé et les proposer à la vente, voilà une idée qui rencontre une demande grandissante.

Didier Magnien aime les belles choses d’autrefois, celles qui racontent une époque révolue. Une époque, aussi, où le travail « fait main » était de grande qualité. « Ils sont d’une qualité qu’on ne retrouve plus. C’était de la vraie ferronnerie, faite dans la forge, d’un bloc et sans soudure, tandis qu’aujourd’hui, c’est un alliage. Et puis, restaurer les vieux outils, c’est aussi une façon de rendre hommage aux personnes âgées, elles ont beaucoup à nous transmettre. »

 

C’est en restaurant de vieux outils de jardin de sa famille pour les revendre qu’il a constaté qu’il y avait une vraie demande. Il s’est alors lancé, à l’aube de ses 50 ans, dans la création de sa microentreprise DM Restauration Vente outils.

 

Quels outils et… pour qui ?

Depuis, Didier Magnien a diversifié les outils : « Je chine en brocante des vieux outils de toutes sortes, dès lors que le métal est en bon état. Ils sont recherchés par les artisans qui font des métiers anciens : menuisier, ébéniste, maréchal-ferrant, tapissier (réfection de chaises), cordonnier, carrossier, vigneron… Je vends aux Compagnons du devoir qui ne trouvent plus certains outils, aux artisans, aux particuliers pour le jardin… Il y a vraiment une demande. Une cliente est venue de Saint-Étienne et j’envoie des colis dans toute la France. »

« J’ai d’ailleurs découvert qu’il y a beaucoup de jeunes qui se lancent dans les anciens métiers, par exemple coutelier, ils ont une petite forge chez eux pour fabriquer leurs propres outils. Je trouve ça génial ! »

« Ça me fait mal au cœur de voir ces outils jetés à la benne. J’avais demandé au Grand Chalon la possibilité de les récupérer pour les restaurer — j’en aurais donné en contrepartie aux communes bien sûr — mais je n’ai pas eu de réponse positive. »

 

Pour être cohérent dans sa démarche — refus du gaspillage et respect de l’environnement —, Didier Magnien travaille exclusivement avec des produits à base d’eau, c’est sa priorité. Les manches en bois, remplacés si besoin, viennent dans une entreprise française.

 

« J’ai une page Facebook et je passe beaucoup d’annonces. De plus en plus de clients me passent des commandes, ils recherchent un outil précis. Les prix vont de 1 € à plusieurs centaines d’euros, pour une enclume par exemple. Je me base sur les prix du marché et je veux être le moins cher, alors je ne compte pas mes heures ! »

 

En 2019, Didier Magnien a vendu 900 outils ; ce nombre a doublé aujourd’hui. « Je veux conserver un rythme qui me permette de travailler avec qualité et passion. Je ne cherche pas à faire de l’argent. L’essentiel, c’est de savoir que chaque outil revit quelque part et que ça plaît aux gens, c’est tout. »

Nathalie DUNAND
[email protected]

 

Page Facebook : DM Restauration Vente outils 

Port. : 06 25 25 95 79
Farges-lès-Chalon

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche