Chalon /autour de Chalon

Éric VALENTIM, un jeune maire très engagé pour Varennes-le-Grand

Il a l’engagement chevillé au corps, c’est une marque de fabrique dans la famille d’Éric Valentim. Ce jeune maire de 38 ans n’ignore rien des responsabilités et vise ses objectifs avec détermination : rendre la commune plus éco-responsable et réveiller “l’esprit village” de Varennes-le-Grand. Info-chalon.com est allé à sa rencontre.

Vous avez 38 ans, c’est votre 1er mandat de maire : qu’est-ce qui vous a poussé à vous présenter ?

On est venu me chercher pour réunir les 2 listes du mandat précédent. J’ai tout à apprendre, et c’est aussi ce qui me plait.

J’ai toujours été quelqu’un de très engagé. À Varennes, je suis président depuis 5 ans de l’association du Foyer rural. On récolte des fonds pour que tous les enfants de la commune aient un cadeau à l’Arbre de Noël. Je participe aussi aux manifestations d’autres associations varnoises.

Dès l’âge de 15 ans, j’étais bénévole à La Croix rouge de Chalon. Je me souviens d’un championnat handisport de natation, auquel on a modestement contribué, ça m’a donné une leçon de vie. L’engagement vient sans doute aussi de mon histoire familiale, mes parents ont quitté le Portugal en ayant connu la vraie misère, mes frères et sœurs sont tous des gens engagés.

Présentez-nous votre équipe municipale

J’ai posé deux conditions pour accepter de me présenter. La première, c’était que le conseil municipal n’ait aucune étiquette politique : on est allé chercher les compétences pour un objectif commun : l’intérêt de la commune. Et c’est ce qui s’est passé : le conseil est composé de 19 membres, âgés d’une trentaine d’années à 75 ans. Le plus âgé est l’ancien notaire du village, il connaît Varennes comme sa poche, il apporte ses connaissances juridiques, c’est une mine d’or. Les métiers sont également bien représentés dans leur diversité., il y a notamment une femme d’agriculteur, parce que nous sommes dans une commune rurale.

La 2e condition était qu’il règne un vrai esprit d’équipe au sein du conseil. Être capable de créer du débat mais, quand la décision est prise, on doit tous s’y tenir et aller dans le même sens. Il faut qu’on soit capable de s’épauler en cas de surcharge de l’un ou l’autre. L’esprit d’équipe était le leitmotiv de notre campagne.

Comment voyez-vous votre rôle de maire ?

C’est s’engager pour le bien-être de sa commune, avec, comme je le disais précédemment, l’esprit d’équipe. Il faut savoir déléguer tout en étant capable de prendre position et de s’y tenir. Dans mon activité professionnelle — je suis chef de projet conformité machine —, je dois assumer des responsabilités quant à la sécurité des machines. Être maire, c’est aussi savoir endosser seul des responsabilités.  

Quels sont les atouts de votre commune ?

Elle compte 2 400 Varnois. Les gens viennent y chercher la douceur de vivre d’une commune rurale, au cœur de la campagne. Il y a plusieurs exploitations agricoles (céréales, vaches, des pigeons, maraichage et du bio). En même temps, Varennes-le-Grand est à 6 km de Lux et de ses commerces, et à 10 min de Chalon.

Quelles actions la municipalité engage-t-elle ?

Notre premier engagement de campagne est de faire de Varennes-le-Grand une commune plus éco-responsable. Nous avons créé une nouvelle commission Action éco-responsable, gérée par la première adjointe, Barbara Donneau ; c’est le signe qu’il d’agit de notre priorité. Tous les projets seront passés au crible de l’éco-responsable.

Avant de nous lancer dans une action, nous ferons un bilan raisonné en analysant l’existant : où y a-t-il gaspillage, comment peut-on le réduire ? Parfois, peu de moyens sont nécessaires pour améliorer une situation. Un exemple : le terrain de foot est arrosé par un tourniquet, ce qui engendre une perte d’eau considérable. Nous étudions la faisabilité de remplacer l’existant par un arrosage automatique et l’économie d’eau réalisée à court terme.

Nous avons lancé, depuis le 6 juillet, un marché des producteurs locaux. C’était une vraie demande des Varnois. Il a lieu le 1er jeudi de chaque mois, le prochain se tiendra donc le 1er octobre.

Le deuxième engagement de ce mandat, c’est être à l’écoute des Varnois. Il se décline en plusieurs projets.

Nous mettons en place un Conseil citoyen pour inviter les Varnois à participer activement à divers projets pour la commune. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Nous présenterons ce Conseil le 9 octobre. Vous avez des idées pour votre commune ou des compétences, ou encore vous voulez donner un coup de main, venez nous aider ! L’esprit village se crée et se renforce ainsi.

Un Conseil des jeunes sera également créé, ouvert aux Varnois et Varnoises de 15 à 25 ans. Les jeunes ont leur propre vision de la commune à nous apporter. C’est l’esprit de la Journée citoyenne. Nous envisageons d’ailleurs de recréer ce rendez-vous 2 à 3 fois dans l’année parce qu’une seule journée ne suffit pas à mener à bien certains chantiers.

Enfin, nous proposerons une réunion mensuelle, par quartier, qui se déroulera en 2 temps. D’abord on recueille l’avis des habitants sur un projet précis et, de notre côté, on sera réactifs. Si leurs idées sont pertinentes, on se donnera 1 mois pour enclencher les actions puis on fera un retour aux habitants sur le suivi de leurs propositions.

Être à l’écoute des Varnois, c’est aussi leur offrir une transparence sur nos actions. C’est pourquoi nous allons repenser toute la communication. Là encore, nous consulterons les Varnois par un sondage sur l’existant : vous recevez telle brochure dans votre boite aux lettres, vous est-elle utile ? Nous aviserons ce qu’il faut conserver, supprimer ou remplacer. Il subsiste des aberrations écologiques qu’il faut débusquer. La démarche éco-responsable guide toujours nos choix.

Nous souhaitons par exemple que l’agenda du maire soit public. Redonner également de la visibilité aux associations — elles sont plus d’une trentaine, mais ont toujours besoin de bonnes volontés — motiver les habitants à s’engager dans le bénévolat pour leur commune… Autant d’actions dont l’objectif est de remettre l’esprit village au cœur de Varennes-le-Grand.

Nathalie DUNAND
[email protected]

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche