Chalon sur Saône

CORONAVIRUS - Bien Vivre à Chalon sur Saône lance un appel

Des masques pour la sécurité et du respect pour les Chalonnaises et les Chalonnais !

Solidaires de la population chalonnaise dans cette crise sanitaire, Bien Vivre à Chalon invite chacune et chacun d’entre nous à respecter les mesures sanitaires ainsi que le confinement.

Si les gestes barrières sont une évidence, les masques représentent une protection supplémentaire importante, fortement conseillée en cas de sortie hors de son domicile (OMS, Académie Nationale de Médecine).

Nous devons désormais localement pallier les carences de l’État, incapable de répondre à la demande après des années de destruction d’une politique de santé publique basée sur le principe de précaution.

Dans l’attente de masques en nombre suffisant mis à disposition par les collectivités et l’État, des solutions alternatives existent comme la fabrication locale de masques en tissu. Ainsi à Fragnes-La-Loyère, des habitants se sont réunis et fabriquent des masques grâce à des patrons fournis par leur Maire. A Autun, l’entreprise Dim fabrique et fournit des masques à la population. En Alsace, dans le Nord, en Gironde et ailleurs ce sont des couturiers et couturières qui fabriquent des masques en tissu lavable à 60°C, réutilisables.

A Chalon nous avons ce potentiel pour garantir plus de protection aux habitants. Nous saluons d’ailleurs l’initiative de l’Espace des Arts. La Ville de Chalon peut organiser cette solidarité et encourager les initiatives. Elle peut organiser la collaboration entre les habitants, les acteurs locaux, les couturières et couturiers, pour que chacune et chacun puisse disposer d’un masque pour se protéger et protéger.

Nous demandons au Maire de sortir de sa gestion personnelle et autoritaire pour unir les forces municipales qui actuellement ne sont pas associées à la gestion locale de la crise du COVID 19. Alors que même le Premier Ministre a entendu tous les chefs de partis samedi 11 avril sur la situation du pays en période d’épidémie, que les assemblées départementales et régionales continuent de se tenir, ce défaut de discussion à Chalon interroge...

Nous souhaitons l’ouverture d’une large consultation, et au minimum un travail de concertation avec l’ensemble des élus municipaux, y compris celles et ceux nouvellement élus qui siégeront après le conseil municipal d’installation, pour étudier ces pistes d’actions ainsi que la réouverture des marchés alimentaires.

La continuité des instances démocratiques de notre Ville en dépend.

Mourad LAOUES, Amandine LIGEROT et Christophe REGARD

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche