Chalon sur Saône

Nolwenn Leroy bras dessus, bras dessous avec des impétrants du Foyer Arcadie

En 2018 des résidents du Foyer de vie pour adultes handicapés san-rémois Arcadie avaient eu la possibilité de rencontrer Christophe Willem sur le lieu de sa prestation à semblable époque. En 2019 c’est Nolwenn Leroy qu’ils ont eu le privilège d’approcher, et pas à la sauvette. Ce jeudi les cœurs furent à l’unisson, et battirent sans doute plus rapidement qu’à l’accoutumée…

Paroles échangées, photos, dédicaces, l’humanité a répondu présente

Initialement ce temps de partage était fixé avant le show, puis il a été réduit à néant pour des raisons dues aux avatars du quotidien. Le petit comité d’une dizaine de personnes devait néanmoins assister en amont aux balances et admirer les travail des musiciens et des techniciens…mais sans la récipiendaire admirée qu’ils appelaient de leurs vœux…  C’eût pu en rester là, et engendrer de la déception dans les rangs des volontaires, sachant a fortiori que ce projet a démarré en février-mars...

Qu’à cela ne tienne, le régisseur Nico et sa protégée Nolwenn Leroy ne voulurent nullement revenir sur leur parole engagée, et réorchestrèrent ce rendez-vous en le positionnant au terme du spectacle. Et lorsque la très coopérative Nolwenn apparut en toute simplicité, comme une bonne copine auprès de qui l’on prend plaisir à se confier, et rien que pour eux, ce fut comme si plus rien n’existait autour, coincés dans une bulle amélioratrice...La longiligne chanteuse, laquelle se produira à Cannes ce vendredi 15 novembre, n’a pas fait de la figuration, jouant humainement le jeu, posant des questions, dédicaçant abondamment, conversant, avec parfois l’emploi du tutoiement…Le moins intimidé, Lionel, lui fit part de ses connaissances de la Bretagne, et les autres sacrifièrent à la tradition du cliché pour graver dans leur esprit un épisode mémorable. 

Des disparités quant à la proximité avec des artistes

Cheville ouvrière de ces sorties à finalité culturelle, et même bien plus que ça, la monitrice-éducatrice Sonia ne pouvait que se louer de ce type de rendez-vous, avec les excellentes répercussions engendrées chez Pierre, Paul, Jacques et les autres…ou plutôt Florian, Amélie (tous les deux avaient lié connaissance avec le chanteur Grégoire dans des conditions identiques). Pour Lionel et Clarisse ce fut l’an dernier Christophe Willem, tandis que pour Charline (l’interprète de l’album Folk est sa chanteuse préférée) et Tiffany il s’agissait d’un premier concert, à l’instar de Roland, éducateur spécialisé, et second accompagnateur. Cette attente forcée valait le détour, même si cela a contraint les heureux bénéficiaires à prendre leur repas à une heure un tantinet indue…

                                                                                                           Michel Poiriault

                                                                                                           [email protected] 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche