Chalon sur Saône

Vif débat sur la question de l'avenir d'un cinéma d'art et d'essai en centre-ville lors de l'assemblée générale de La Bobine

Comme chaque année, en novembre, depuis maintenant 31 ans, hier, avait lieu l'assemblée générale de la Bobine, à la salle Marcel Sembat. Si le bilan de l'association Chalonnaise pour les mordus du 7ème art est positif, ce fut l'occasion d'annoncer la création d'une structure indépendante, renouveler une partie du CA mais c'est la question sur le maintien ou non d'un cinéma d'art et d'essai en centre-ville de Chalon-sur-Saône qui a suscité un certain émoi. Plus de détails avec Info Chalon.

Lundi, à 19 heures 30, comme chaque année, à la même période, avait lieu l'assemblée générale de La Bobine, association Chalonnaise pour le cinéma, à la petite salle Marcel Sembat.


Autour de la présidente, Chantal Thévenot, se trouvaient le secrétaire, Jean-Luc Chemorin, et Benoît Dessaut, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine.


À l'ordre du jour, les rapports annuels d'activités et financiers, pour la période 2018-2019, les projets et le budget prévisionnel, pour la saison à venir, des questions diverses et, pour finir, le renouvellement d'une partie du CA.


Après avoir remercier les partenaires et sponsors de l'association, la présidente a commencé par le rapport annuel des activités. Ainsi, sur la période 2018-2019, la Bobine a projeté 91 films. Précision concernant l'origine géographique des œuvres proposées, en dehors des 20% de films français, 35% venait du reste de l'Europe, 22% des 2 Amériques, 20% d'Asie et seulement 3% d'Afrique.


L'association propose une grande variété de films venus de pays qui parfois ne proposent que quelques long-métrages. Avec une variété de genre assez étoffée, 44 % de drame, 16 % de comédie et comédie dramatique, 11 % de comédie musicale et fantastique, 11 % de thrillers, films d'action ou d'aventure, 7 % de documentaires et 11 % d'autres genres.


Il y avait, sur cette même période, 997 adhérents, contre 908, pour la période de 2017-2018, et autour de 17 000 le nombre de spectateurs ayant vu la sélection de La Bobine.


La présidente a ensuite égrainé la liste des réalisateurs et autres professionnels du cinéma qui sont venus à la Bobine.


En voici la liste :


Stéphane Mercurio, réalisatrice.
Colin Lévêque, directeur de la photographie
Philippe Faucon, réalisateur
Bertrand Guerry, réalisateur
Gilles Cuvelier, réalisateur
Léopold Legrand, réalisateur
Gilles Colpart, critique spécialisé
N.T. Binh, critique, commissaire exposition comédies musicales
Rémy Batteault, réalisateur
Fabienne Godet, réalisatrice
Régis Ribes, comédien
Mélanie Bestel, comédienne
Éric Gautier, chef opérateur
Jean-Claude Raspiengeas, journaliste
Jaime Rosales, réalisateur
Claire Mathon, chef opérateur
Marie Spencer, chef opérateur
Céline Bozon, chef opérateur
Julian Ramirez Hernan, chef opérateur
Antoine Marteau, chef opérateur
Çağla Zencirci et Guillaume Giovanetti, réalisateurs
Nathan Ambrosioni, réalisateur
Marc Dauber, président de la Maison de l'architecture
Le Philharmonique de la Roquette
Philippe Perousset, directeur du festival Les Musicaves


L'association a participé au Festival Télérama, à Chalon tout court, à la Fête du cinéma avec La Bobine fait la fête le cinéma ou L'Axel prolonge la fête du cinéma, a proposé des soirées consacrées à des pays comme l'Allemagne, en partenariat avec la boulangerie La Meulière, une soirée Italie, avec la participation du restaurant italien Del Arte Chalon pour les pizzas, ou sur le cinéma asiatique. De nombreuses avant-premières comme «La Chute de l'Empire Américain», «La dernière folie de Claire Darling»,«Los Silencios», la restauration du magnifique «Entre le ciel et l'enfer» d'Akira Kurosawa, «Styx» ou «Yuli» pour ne citer qu'eux; des sorties nationales comme «Girl» et «Une affaire de famille».


Notons que «Sibel», un des films projetés et plébiscité par les membres de l'association, va être reprogrammé lors du festival Télérama.


Lors de la présentation du rapport financier 2018-2019, Laurence a expliqué que 53% des dépenses de l'association sont en rapport avec la célébration des 30 ans de la Bobine qui ont rapporté 17% des recettes et 41 % sont le fruit des adhésions. La Bobine a dépensé 33 042 euros sur 36 151 euros de recette, ce qui fait un solde de 3 109 euros.


Grosso modo, on peut dire bilan positif pour la Bobine.


Conclusion de notre part qui a été confirmée par Geneviève Daumas, vérificatrice aux comptes.


La présidente a précisé le tarif de la place n'a pas changé, que la carte est nominative et doit comporter une photo, elle offre également une réduction de 2 euros sur une place au Mégarama Chalon (contre 10 euros en tarif normal).


Bien que démissionnaire, Cécile Cherrier, à l'origine de l'inscription en ligne, et dont le travail et l'implication ont été salués par Chantal Thévenot. Elle est aussi à l'origine du rappel par Mailchimp et de l'idée des Nota Bobine, appréciés par les adhérents.


163 personnes se sont inscrites en ligne, générant 120 euros de dons, du même coup!


Bien entendu, la programmation version papier continue et il est toujours disponible au Mégarama Axel.


Concernant les évéments pour l'année prochaine, a été évoqué entres autres, la projection de «Ne croyez surtout pas que je hurle» en présence du réalisateur, Frank Beauvais, le jeudi 9 janvier, le Cycle asiatique, début février et le Festival Chef Op' sera reconduit, du 11 au 15 mars, à ceci près que cette fois, une association dédiée uniquement à cet événement a été créée, elle est présidée par Janick Leconte, avec Chantal Thévenot, comme vice-présidente.


En ouverture de la 2ème édition de ce festival, un ciné-concert avec «Loulou» (1926) de Georg Wilhelm Pabst Bapst aura lieu à l'Espace des Arts.


Le président de cette nouvelle association a rappelé le caractère unique en France de ce festival consacré aux chefs opérateurs et indiqué que Nicolas Royer, directeur de l'Espace des Arts veut faire un partenariat avec le festival et espère l'inscrire dans la plaquette de 2021.


25 films sont prévus contre 13, l'année dernière. Plus de détails à venir dans nos colonnes.


Benoît Dessaut a annoncé que la Bobine allait recevoir 5000 euros de subventions, au titre du dispositif mise en place par la Ville, Coup de Pouce.


Quid le 1000ème adhérent?  Répondant à la question d'une adhérente, la présidente de l'association a dit qu'un cadeau lui sera fait.


Inquiétudes des adhérents sur le maintien d'un cinéma d'art et d'essai en centre-ville
Lors de cette assemblée générale, plusieurs thèmes ont été abordés mais c'est l'épineuse question du maintien ou non d'un cinéma d'art et d'esai dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône qui cristlalise encore toutes les tensions.


Attentif à la question et conscient de l'émoi suscité par une possible disparition des dernières salles de cinéma au cœur de notre ville, le maire a écrit le 24 octobre dernier à Olivier Labarthe, DGA de Mégarama, afin de clarifier la situation.


Si, pour l'heure, aucune date de rendez-vous n'a encore été fixée, Gilles Platret devrait prochainement rencontrer la direction du cinéma.


Jean-Pierre Lemoine, le patron du groupe, avait annoncé qu'avec plus de 420 000 spectateurs* pour la 1ère année d'exploitation, chiffres dépassant même les objectifs escomptés, Mégarama Chalon pouvait encore se développer.


Un succès qui n'a pas été sans conséquence pour le Mégarama Axel qui, malgré la variété qu'il propose, peine à trouver son public.


«Concernant ce dossier, il faut leur laisser une chance. Toutefois, Mégarama est une entreprise privée et nous n'avons à nous immiscer dans leurs affaires. Les choses se feront mais cela prendra plus de temps que prévu», temporise Benoît Dessaut avant de rajouter «comme disent les jeunes, au niveau de la mairie, on ne lâche pas l'affaire!».


La présidente de l'association est intervenue, à son tour, car elle a également contacté le DGA de la société en question. La promesse du maintien d'un cinéma d'art et d'essai sera respectée, mais les jours de l'Axel sont, d'ores et déjà, comptés.


En effet, c'est le site du cinéma 5 NEF, fermé depuis novembre 2018, qui a été choisi avec la rénovation de 3 salles dévolues au cinéma d'art et d'essai, aux versions originales (une grande pouvant contenir 200 à 300 places et deux autres, plus petites, de 70 et 100 places) avec les même s prestations qu'au multiplexe Mégarama Chalon.


L'accord avec la Bobine est maintenu et les travaux devraient être terminés pour la fin 2020, semble-t-il.

Voici la liste des nouveaux membres du CA :
Pascal Sagnol
Jean Semon
Jean-Luc Chemorin
Danielle Desmaris
Gilles Préaut
Laurence Vincent


(nombres de bulletins : 100, bulletins blancs : aucun, bulletins nuls : 1 et exprimés : 99)


Notons que dans l'assistance, se trouvaient, Sébastien Martin, président du Grand Chalon, qui a tenu à rendre une visite à cette assemblée générale, et Mina Jaillard, conseillère municipale et également membre de l'association.


À l'issue de cette assemblée, un buffet était proposé à tous les membres présents.

 


* 423 897 entrées, chiffres arrêtés du mardi 5 novembre, au soir.

 

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche