Chalon sur Saône

Un composteur collectif inauguré à Chalon

ce mercredi après-midi dans le parc du Conservatoire…

Dans le cadre des actions visant à réduire la quantité de déchets produits par les usagers, le Grand Chalon a développé la pratique du compostage, notamment collectif, et du jardinage au naturel sur son territoire. Ces composteurs collectifs sont proposés aux habitants du centre-ville de Chalon qui ne disposent pas de jardins. Le compostage collectif est une action menée par le Grand Chalon, la Ville de Chalon et les services concernés, les membres du Conseil de quartier et le comité de quartier. Un premier site a été retenu, il se situe dans le quartier Saint-Cosme, parc du Conservatoire. Il a été inauguré ce mercredi après-midi par Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, Gilles Platret, Maire de Chalon, Dominique Juillot, vice-président du Grand Chalon en charge de l’environnement, du Développement durable et de l’urbanisme, Landry Léonard, vice-président du Grand Chalon en charge de l’habitat et de l’innovation environnementale, Solange Dorey, présidente du comité de quartier, les membres du Conseil de quartier et quelques habitants.

Steeve Robert, Maitre Composteur, a expliqué le fonctionnement du compostage aux personnes présentes.

Le composteur sera alimenté par des habitants qui se sont portés volontaires pour collecter des déchets fermentescibles dans le quartier et auprès des restaurateurs, et par le service espaces verts lorsqu’il effectue les travaux d’entretien du square. 70 sites existent actuellement sur le Grand Chalon (campings, micro-crèches, EHPAD, clinique, port de plaisance, copropriétés, lycées Mathias, Décathlon, etc…). Le dernier composteur installé est celui du lotissement de la Thalie à Champforgeuil. Par ailleurs des composteurs individuels sont proposés par la Direction du Développement Durable dans les communes du Grand Chalon et les communes limitrophes (Alleriot, Saint Ambreuil) : 3 762 foyers en sont équipés (sur 26 562 foyers – Insee 2015) : 14 %.

Il faut rappeler que les déchets fermentescibles contenus dans le bac à ordures ménagères sont eux aussi valorisés puisqu’ils alimentent l’usine de Chagny, le Smet 71. L'usine de biogaz de Chagny est la plus grande de France. Chaque année, 73 000 tonnes de déchets ménagers sont traitées. Le gaz produit représente l'équivalent de la consommation d'environ 2 500 foyers qui se chaufferaient au gaz.

Cette énergie "propre" est produite en circuit-court, et alimente la tuilerie Terréal voisine, réduisant ainsi sa consommation en énergies fossiles de 25% soit une réduction de 2 800 tonnes de CO2 par an. 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche