Chalon sur Saône

L'expo "Racine", des emprunts à Dame nature pour que le plaisir de la découverte s'invite à tous les étages

Champ de tous les possibles, le lieu protée occupé partiellement à l’année par l’association Brut d’expression à Chalon-sur-Saône, au n°14 de la rue du Professeur Leriche, s’apprête à être le creuset d’une mine de données objectives, subjectives et du plus bel effet par la grâce de l’exposition «Racine ». En toute sincérité, il y a fort à parier que vous ne regretteriez pas cette immersion qui interpelle à plus d’un titre.

Absence d’exclusive pour un enseignement le plus large possible

Forte de ses ateliers d’expressions artistiques lâchant la bride à toutes les techniques, ce en faveur des enfants et des adultes en situation de handicap ainsi que de tous les publics, de 4 ans à l’heure actuelle jusqu’à…Brut d’ex’, fondée il y a vingt-cinq ans par Annie et Jean-François Maugey permet au plus grand nombre de s’accomplir dans la sérénité en connaissance de cause. Présidente depuis le mois de janvier 2019, et garante des ateliers, Dorothée Remlinger brûle du désir de faire rendre des copies se conformant point par point au potentiel de chaque protagoniste, le chaperonnant afin qu’il soit en phase avec les projets artistiques. Une semaine par mois le taureau par les cornes est-il pris, lors de quatre ateliers se déroulant les mardi, jeudi, samedi sur l’ensemble de la journée, et le vendredi matin, sans oublier les stages d’aquarelle et de gravure placés çà et là. Nul besoin d’avoir capitalisé moult connaissances ou d’afficher un cursus rutilant, « toute personne qui veut créer peut venir », dixit la responsable, très heureuse de faire un pas de deux avec les enfants des écoles par exemple. Autodidacte, Dorothée, psychomotricienne à la base, est sculpteur sur métal, de même que peintre. Elle démarre tout juste la taille et le façonnage de la matière avec ces chères têtes blondes, en étant au stade avec elles du b.a-ba des volumes.

 

Du fait maison dans les règles de l’art

S’agissant de l’expo «Racine », fruit de l’engagement d’une quarantaine de personnes qui s’est amorcé au mois de septembre 2019, la metteuse en relation dont il s’agit là de la seconde grosse expo, s’est arcboutée sur le travail des photographes Karl Blossfeldt et Joan Fontcuberta, lesquels ont oeuvré à partir de végétaux. « J’essaie de les mettre devant quelque chose de surprenant, d’aiguiser leur regard, de les amener à s’ouvrir, à être étonné par soi-même. Mon rôle est de trouver des petites techniques pour accompagner chacun dans son parcours personnel.

Ce sont des recréations pures à partir d’éléments végétaux », plaide celle qui a les yeux de Chimène pour la tempera à l’œuf, une technique traditionnelle qui assure un rendu gagné d’avance. Vivement encouragée, et cautionnée principalement par le SIRTOM de la région de Chagny, ladite expo, par ailleurs arrimée par l’ADEME et « Le Temps Apprivoisé » représente fidèlement le labeur déployé, les exécutants ayant réalisé les clichés (avec à l’occasion des visions très différentes d’un même sujet pris sous d’autres angles), et fait ami-ami avec la tempera. Pour sûr, l’imagination a pris le pouvoir en donnant vie à des constructions faites de bric et de broc. Versant simultanément dans la figuration et l’abstraction, l’exhibition de bon aloi déroule le tapis rouge à la fantasmagorie, la féérie, au monde onirique, à la poésie, la beauté intrinsèque, à une forme d’humour, en faisant preuve d’une infinie délicatesse, ainsi que de la légèreté adéquate. Cet art éphémère décontenance, et c’est somme toute le didactisme épuré qui en sort vainqueur, entre autres considérations.

Les horaires de consultation

L’exposition sera visible grosso modo un mois dès le samedi 15 février, sachant que le vernissage se déroulera à 11h le jour précité, auquel tout le monde est cordialement invité. Une seule semaine a été circonscrite à l’endroit des visiteurs, en l’occurrence celle concernant les ateliers, du 16 au 21 mars, selon les horaires suivants : le lundi de 10h à 16h, le mardi de 9h à 16h, ensuite le jeudi de 9h à 16h, le vendredi de 9h à 12h, et le samedi de 9h30 à 17h. Pas de panique cependant, ni de cris d’orfraie à pousser ! Il sera le cas échéant tout à fait loisible d’appréhender l’étalage de compositions en prenant rendez-vous au 06.12.93.87.99

                                                                                                                   Michel Poiriault

                                                                                                                   [email protected]             

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche