Chalon sur Saône

2ème Mardi Alternatif du mois sur les mobilités dans le Chalonnais

Hier, en début de soirée, le deuxième Mardi Alternatif du mois organisé par ACTE était consacré aux mobilités dans le Chalonnais. Plus de détails avec Info Chalon.

Pourquoi la voiture reste le moyen de transport privilégié dans le Chalonnais?
Et pourtant 60 % d'entre nous sommes prêts à utiliser ce moyen de déplacement.


Pourquoi le vélo ne se développe pas dans la ville de Chalon-sur-Saône?
Alors que les plans d'aménagements locaux intègrent tous beaucoup d'intentions!


Hier, à 19 heures, ACTE(Association Chalonnaise pour la Transition Énergétique) consacrait son 2ème Mardi Alternatif du mois de février aux mobilités dans le Chalonnais.


Une soirée organisée conjointement avec Vélo-sur-Saône et l'Espace PaMA (PArtage & Mobilités Actives), à la salle municipale de Saint-Jean-des-Vignes, située au 25 Rue Pierre Bridet.


Sur le mur de la salle, les 30 propositions préparées par Vélo-sur-Saône et Espace PaMA remises aux listes électorales se présentant aux municipales.


Tour à tour, Mickaël Bouteilley, président d'ACTE, Frédéric Guiraud, membre actif de Vélo-sur-Saône, et Judith Un, membre de l'Espace PaMA, avant de laisser la parole à Bernard, membre actif des 3 associations en question, lequel est intervenu avec un long exposé intitulé «Du Global au local».


Frédéric rappellera, entre autres, que le thème du prochain Chalon dans la Rue, c'est le déplacement et que, pour l'heure, aucun candidat aux municipales satisfait à toutes les propositions placardées sur le mur de la salle, au grand dam des usagers du vélo.


Puis, ce fut autour de Jérôme Rémy, président de Vélo-sur-Saône, de prendre la parole.


Au cours de la soirée intitulée «Roulez pour le climat», plusieurs thèmes en lieu avec le sujet furent abordés comme le Plan climat-air-énergie territorial (PCAET), le Schéma directeur cyclable, les résultats du Baromètre cyclable 2019, l'Atelier réparation ou la Vélo-école.


Pour Chalon-sur-Saône, 355 personnes, soit 7,8 pour 1000 habitants, ont répondu à l'enquête 2019 de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), association loi 1901 qui regroupe 350 associations de cyclistes urbains et agit pour promouvoir l'usage du vélo comme mode de déplacement au quotidien et pour apporter des réponses concrètes aux préoccupations quotidiennes des cyclistes.


Selon le baromètre Parlons Vélo des villes cyclables, Chalon-sur-Saône obtient une note moyenne de 2,68 (contre 2,58 en 2017), entrant dans la catégorie F (défavorable).


Étaient également présents parmi les personnes ayant assisté à la soirée, Isabelle Dechaume, cheffe de file de la liste Chaque jour Chalon, accompagné de Gilles Manière, un de ses colistiers, ancien adjoint à la Ville sous Michel Allex et vice-président du Grand Chalon aux côtés de Christophe Sirugue, Mourad Laoues, chef de file de la liste Bien Vivre à Chalon, accompagné de Nicole Estevenon et Sabine Blondeau ainsi que des membres de la liste Cultivons Chalon et Ensemble Chalon dont Françoise Gueno.


Prochain Mardi Alternatif, le 10 mars, à 19 heures, une conférence intitulée «Pratiquer la non-violence exige de s'y préparer», salle municipale de Saint-Jean-des-Vignes. Notons également que l'Espace PaMA célèbrera samedi 7 mars, de 11 heures à 19 heures, ses 5 ans, à la Vélo-école, Rue Raoul Ponchon.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche