Châtenoy le Royal

Tennis de table : Pâle et triste 2e Journée de Championnat Phase 2

Les trois équipes de l’ASL Tennis de table de Châtenoy-le-Royal essuient des revers dont un quelque peu incompréhensible

Pour les deux équipes engagées en Championnat départemental :

L’équipe en D1 : Comme annoncé précédemment, la défaite fut sanglante, face à l’ogre de l’ATT Le Breuil sur le score de 02/16. Mais le pire restait à venir avec la grossière erreur du Président Jacques Brulé qui en descendant deux joueurs de l’équipe 1 pour ce second tour, fait perdre son équipe par pénalité 00/18 et surtout 0 point au classement. Malgré cette défaite, le comportement exceptionnel des joueurs de Chatenoy-le-Royal au cours de la rencontre, qui se sont battus comme des lions, atténue un peu la déception liée à cette erreur impardonnable. Emmanuel Lecat et Anthony Mugnier furent les artisans des deux points, Benoît Brégand et Stéphane Thévenot n’ayant jamais baissé les bras.
La prochaine rencontre le 7 mars contre le second (Montchanin 1) descendant de régionale risque de ne pas être une partie de plaisir.

L’équipe en D3 : Un match nul contre EPLR Charnay 3 qui laisse des regrets, même si un joueur adverse possédait près de 300 pts de plus que les Châtenoyens.
C’est Nicolas Jayet avec trois victoires qui réussit le mieux; Eric Gayer deux victoires et le double associé à Laurent Jacqueson pour qui c’était une première avec deux victoires également, alors que Mathew Jayet une seule victoire, bien en dessous de ses capacités.
La prochaine rencontre le 7 mars verra la réception de Chagny TT 4, une équipe peut-être accessible aux Châtenoyens.

Quand à l’équipe engagée en Régional 3 et qui se déplaçait dans l’Yonne du coté de Domats, le club local a fait évolué ces joueurs compte-tenu de plusieurs équipes à domicile, en renforçant leur équipe à la vue de l’équipe Châtenoyenne avec un joueur classé 15.
Frédéric Gueugneaud et Régis Ravel-Chapuis assurent deux victoires chacun et le double , alors que Daniel Cuche et Théo Chambelland ne peuvent faire mieux que remporter leur double. La défaite 06/08 aurait sans conteste pu être remplacée par un match nul équitable.
La réception de l’UPCV 5 le 8 mars restant une inconnue, les effectifs de ce club leur permettant presque toute possibilité de formation.

JCR

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche