Châtenoy le Royal

Andrée Zacher nouvelle centenaire sur la commune de Châtenoy-le-Royal

Une leçon de vie donnée par une Dame qui remercie son entourage tout en donnant beaucoup de joie au coeur et d’espérance.

On ne sort pas de la maison occupée depuis 1955 par Andrée Zacher, née Hervio, sans une certaine émotion après avoir entendu les propos clairs et sensés de cette nouvelle centenaire vivant sur la commune de Châtenoy-le-Royal.

Quelle belle leçon de vie a donné Andrée Zacher, laquelle n’a pu s’empêcher d’y aller de ces larmes de joie pour avoir été honoré, dans un premier temps par sa famille au jour exact de son anniversaire le 4 juillet, mais aussi par la venue à son domicile de Monsieur le Maire Vincent Bergeret, accompagné de Emmanuelle Landre, nouvelle directrice du CCAS de Châtenoy-le-Royal et de Stella Bonnaventure, chargée des relations auprès des personnes âgées au sein du Centre Social, sans oublié la dévouée auxiliaire de vie qui lui apporte le soutien dont ont besoin les personnes souvent seules.

Andrée Zacher est veuve de son mari Louis, décédé en 2010, lequel était facteur sur Chalon. Le couple est venu s’installer sur la commune de Châtenoy-le-Royal en 1955 sachant que la famille d’Andrée, native de Dijon, a vécu la période de la guerre de 1939 sur Chalon-sur-Saône.
Le couple a eu six enfants dont deux étaient présents, vivant dans le Chalonnais ou en Bresse Bourguignonne et heureux de voir une telle reconnaissance lors cette petite cérémonie ou le maire lui a remis une magnifique vasque de fleurs.

Une femme quasiment exceptionnelle, tant par la fraicheur de son visage qui ne laisse pas penser qu’il a 100 ans, mais aussi et surtout par la raison que dégage cet Dame dont le coeur et la raison donnent encore aujourd’hui une leçon de vie.
« J’ai élevé mes six enfants et je faisais tout à la main y compris le jardin, la lessive, la cuisine, le ménage et je n’aurais jamais pensé pouvoir arrivé à 100 ans, mais j’aime mieux dire que j’ai deux fois 50 ans » se plait-elle à souligner avec un large et beau sourire. Puis d’ajouter dans une grande clairvoyance «  On a trop assisté les gens et oublié l’essentiel entre autre le respect des uns et des autres. »

Merci Madame Zacher pour cette leçon de vie et que Dieu vous garde !

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche