Cinéma

«En mille morceaux» et la question du pardon au cœur dela soirée organisée hier par la Bobine et le SPIP 71 au Mégarama Axel

Hier soir, avait lieu la projection de «En mille morceaux», film réalisé par Véronique Mériadc, suivi d'un débat au Mégarama Axel. Il s'agissait d'un événement organisé par La Bobine et le SPIP 71, dans le cadre de la Semaine Internationale de la Justice Restaurative et des 26èmes Journées Nationales Prison. Plus de détails avec Info Chalon.

La Bobine, association Chalonnaise pour des amoureux du 7ème art, présidée par Chantal Thévenot, et le Service pénitentiaire d'insertion et de probation de Saône-et-Loire (SPIP 71), organisaient la projection de «En mille morceaux» (2018), film réalisé par Véonique Mériadec, avec Clémentine Célarié et Serge Riaboukine,  au Mégarama Axel, et ce dans le cadre de la Semaine Internationale de la Justice Restaurative et des 26èmes Journées Nationales Prison.


Synopsis :1977, Eric Gaubert assassine Olivier, l’enfant de Nicole Parmentier. Vingt-cinq ans plus tard, cette mère à la vie brisée donne rendez-vous au meurtrier de son fils qui vient de sortir de prison. Quel est le but de cette rencontre ? Une simple vengeance ou la volonté de comprendre ce qui a poussé cet homme à commettre l’irréparable ?


«En mille morceaux», film indépendant, loin des sentiers battus, c'est la rencontre entre quatre murs d'une femme et de l'assassin de son fils, Olivier, 25 ans après, sous forme de huis-clos émaillé de flashbacks. Cet affrontement psychologique entre deux âmes esseulées et brisées que le pire des drames oppose leur permettra d'exprimer chacun sa souffrance. C'est aussi l'occasion d'aborder des questions existentielles sur le deuil, le pardon, le hasard, la foi, le pardon, la peine de mort ou encore la responsabilité individuelle.


Ce film (Prix du Meilleur film, meilleur scénario et du meilleur acteur, Chypre 2018), dont le scénario est tiré d'une histoire vraie, était suivi d'un débat sur la Justice Restaurative,animé par Anne, avec Robert Cario, professeur émérite de criminologie à l'Université de Pau et et fondateur du Master Crimologie et de l'Institut Français pour la Justice Restaurative (IFJR),Philippe Pottier, Ancien directeur de l'Ecole Nationale de l'Administration Pénitentiaire (ENAP) et ancien directeur de SPIP, Alexandrine Borgeaud-Moussaïd, directrice fonctionnelle du SPIP 71 (DFSPIP), Filipa Da Silva Pereira, psychologue au SPIP 71, et Yann Metaxas, conseillier pénitentiaire d'insertion et probation (CPIP).


Plus de détails sur la justice restaurative dans l'article de notre consœur, Florence Saint-Arroman, paru ce matin, dans nos colonnes (cf. ici).


170 personnes se sont rendues au Mégarama Axel, pour la projection de «En mille morceaux», long métrage qui aborde pour la première fois au cinéma la justice restaurative.


Prochaines soirées de la Bobine, mardi 26 novembre, à 20 heures, pour un ciné-concert au Conservatoire du Grand Chalon avec le Quatuor de saxophones Blindman et la projection de «Steamboat Bill Jr.» (1928),film muet de Buster Keaton, et la 24ème soirée courts-métrages, jeudi 26 novembre, à 20 heures, au Mégarama Axel, une soirée organisée avec le soutien du Grand Chalon et animée par Gilles Colpart, spécialiste du court-métrage.


L'association Chalonnaise pour le cinéma tiendra également, lundi, son Assemblée Générale à la petite salle Marcel Sembat, à19 heures 30.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche