Cinéma

Un peu de magie et de nostalgie jeudi avec «La Dernière Vie de Simon» au Mégarama Axel

Jeudi soir, La Bobine donnait rendez-vous à tous les curieux au Mégarama Axel pour «La Dernière Vie de Simon», une des rares incursions du cinéma français dans le fantastique. Plus de détails avec Info Chalon.

Hier, La Bobine donnait rendez-vous à tous les curieux pour «La Dernière Vie de Simon» de Léo Karman, à 19 heures et à 21 heures, au Mégarama Axel.


Avant les 2 projections et la présentation par Jean-Luc Chemorin, secrétaire de l'association, Chantal Thévenot, la présidente a touché un mot sur l'avenir du cinéma du centre-ville de Chalon-sur-Saône devant les curieux qui se sont déplacés pour ce long-métrage empreint de magie et de nostalgie qui rappelle l'univers de Steven Spielberg.


La société Mégarama tenant à conserver un cinéma d'art et d'essai en centre-ville, celu-ci sera livré «fin de l'année» en lieu et place de l'ancien 5 NEF, un site vieux d'un siècle et fermé depuis la fin 2018. L'Axel fermera alors ses portes.


Synopsis:Simon a 8 ans, il est orphelin. Son rêve est de trouver une famille prête à l’accueillir. Mais Simon n’est pas un enfant comme les autres, il a un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée… Et vous, qui seriez-vous si vous pouviez vous transformer?


Audacieux et poétique, «La Dernière Vie de Simon» surprend par sa tonalité fantastique plutôt rare dans le cinéma français. Biberonné aux films signés Amblin Entertainment, Léo Karmann récite avec talent son petit Steven Spielberg illustré, laissant le merveilleux prendre le pas sur la vraisemblance.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche