Edito

"Plus de 90% de la population n'a pas été infectée" - L'affirmation gouvernementale qui n'a aucune justification scientifique !

C'est l'édito du jour sur info-chalon.com

La prise de parole du 1er Ministre ce dimanche après-midi était très attendue. Attendue à plus d'un titre. Elle devait permettre de lever un certain nombre d'interrogations qui circulaient depuis la 4e intervention télévisée du chef de l'Etat, annonçant un déconfinement partiel à partir du 11 mai. Du côté d'info-chalon.com, on aura retenu une affirmation qui nous aura quelque peu crispé !

En affichant ostensiblement le fait que "plus de 90 % de la population n'a pas été infectée", il y a de quoi s'interroger sur la politique de communication du gouvernement face au coronavirus. Effectivement nous ne sommes pas tous infectiologues, virologues, pneumologues et autres spécialistes du genre, pour autant nous sommes quand même en capacité de comprendre certains éléments de langage martelés par le gouvernement. Entre les injonctions paradoxales qui ont parsemé ces dernière semaines et cette affirmation du "90%", il y a de quoi quelque peu nous irriter. 

Il est scientifiquement admis que 75 % des contaminés sont asymptomatiques, c'est à dire ne présentant aucun symptôme, tout en ayant été victime du virus, ou pour le mieux porteur et donc potentiellement susceptible de le répandre. Le seul moyen pour valider la théorie du "90%" aurait été de tester la population au fur et à mesure, et de procéder à des mises en quarantaine en fonction des résultats, ce qui n'est pas le cas. 

Les Français méritent mieux que des déclarations politiciennes et à minima la vérité ou pour le moins d'éviter d'affirmer des inepties. Aujourd'hui, la seule vérité qui vaille, c'est que l'Etat s'est mis en gestion des pénuries de tout. Pénuries de masques, pénurie de personnels, de matériels et la seule réponse fonctionnelle à apporter fut celle du confinement, permettant de lisser dans le temps d'éventuelles hospitalisations. Faire croire que 90 % de la population n'a pas été infectée relève en l'état actuel des choses d'une simple imposture intellectuelle et ce d'autant plus q'une personne guérie n’est même pas certaine d’avoir généré les anticorps à un niveau qui lui permettra de ne plus retomber malade si elle croise à nouveau le virus. Alors ... évitons d'affirmer haut et fort des choses dont la science ne sait peu ou pas grand chose. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche