Election municipale

MUNICIPALES - La liste Ensemble Chalon prête pour la bataille

Samedi, en fin de matinée, Ensemble Chalon donnait une conférence de presse après la présentation officielle des colistiers d'Alain Rousselot-Pailley, dans son local de campagne. Plus de détails avec Info Chalon.

Liste conduite par Alain Rousselot-Pailleyet officiellement complétée depuis le mardi 25 février «au soir», Ensemble Chalon qui tenait samedi, à 11 heures 30, une conférence de presse, dans son local de campagne, «avec un très bon moral des troupes» est désormais prête à se lancer pleinement dans la bataille pour les municipales.


La constitution de cette liste «s'est plutôt bien passée», selon le chef de file.


«Parce qu'on a eu le cœur de constituer une liste qui ressemble à Chalon avec une bonne représentativité et ça, c'était la grande difficulté! Nous ne sommes pas comme les partis traditionnels qui ont leurs réseaux. Nous ne sommes pas dans une liste de l'entre-soi mais dans une liste de l'ouverture», explique le candidat investi par La République en Marche, parlant d'une «liste de renouvellement,de très grande diversité et qui met à l'honneur, la jeunesse».


Effectivement, avec une moyenne d'âge de 45 ans, la liste comporte une dizaine de jeunes de moins de 25 ans, «un atout important pour la Ville de demain», dira à ce sujet, Alain Rousselot-Pailley qui se veut un «élu de terrain» , rappellant ses 27 années en tant qu'élu local dans le Chalonnais.


«Tous les colistiers apportent leurs expériences de la vie et pour moi, c'est important pour avoir une vision de la politique locale. Un enjeu fondamental c'est de créer un lien entre la Ville et les quartiers», précise-t-il.


Avant de rajouter:


«Les électeurs vont avoir des choix importants à faire. Il faut que, dès le premier tour, ils fassent le bon choix. En tout cas, il faut que les Chalonnaises et les Chalonnais votent utile dès le premier tour. Voter utile, c'est voter Ensemble Chalon!»


Parlant d'une campagne «relativement saine et passionnante», le candidat,revenant sur la campagne de porte-à-porte et de rencontres avec les habitants de la ville, assume «complètement» le soutien du parti de la majorité présidentielle, La République en Marche (LREM).


«Nous ne cachons pas derrière des étiquettes, d'autres ont fait un autre choix et contrairement à la tête de liste d'Ensemble Chalon, ont des responsabilités départementales et régionales. S'ils ont ses responsabilités, c'est bien qu'ils avaient des étiquettes politiques. Il est important, vis-à-vis des Chalonnaises et des Chalonnais de jouer la transparenceet la loyauté. C'est cette transparence et cette loyauté que je veux incarner pour la future gouvernance de la ville de Chalon-sur-Saône», indique-t-il.


«Lorsqu'on va à la rencontre des gens, nous constatons qu'au bout du bout, très peu nous parlent que de la politique nationale, ils sont vraiment curieux de savoir ce que l'on propose pour Chalon, c'est extrêmement important! Je ne vous cache pas qu'il y a, bien entendu, quelques irréductibles mais ce que nous ressentons et ça va être la clé de cette élection, c'est qu'il y a une vraie majorité silencieuse à Chalon qui va s'exprimer dans les urnes très prochainement. Nous comptons sur cette majorité silencieuse! Nous sommes le seul vote utile pour rassembler et unifier les habitants de Chalon-sur-Saône!» poursuit le chef de file de la liste Ensemble Chalon.


«Nous avons découvert , depuis quelques heures, qu'il existe une liste qui s'appelle Ensemble pour Chalon*. Alors, si il y a plagiat ou copie, ça veut dire que nous sommes certainement dans le vrai», ironise à ce sujet, la tête de liste.


«C'est dans la difficulté que les grandes équipes se construisent et c'est pour ça, qu'aujourdhui, nous sommes devant vous et nous sommes bien présents pour ce scrutin. Nous avons la chance d'avoir la place de numéro 1 sur les panonceaux, il faut y voir un bon présage!», conclut le candidat LREM confiant pour la suite.

 

* Il s'agit de la liste conduite par Franck Diop, candidat investi par le Rassemblement National (RN), pour les municipales à Chalon-sur-Saône.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche