Givry

CORONAVIRUS: Les Commerces givrotins, dits de « première nécessité », mettent tout en œuvre pour s'adapter à la crise sanitaire.

Ils ont dû faire face à une forte variation de la demande ainsi qu'à une modification du comportement d'achat de leurs clients. Mais quoiqu'il arrive, il font et feront le maximum, tout en respectant bien sûr les mesures « barrières » !

 

A commencer par Colruyt, qui a dû, et doit toujours, répondre à la ruée de nombreux consommateurs, qui semblent toujours craindre une pénurie, malgré les multiples messages rassurants, qui ont pu être passés.

Malgré ce regain d'activité, l'enseigne a quand même choisi de diminuer légèrement ses horaires d'ouverture, pour permettre à ses employés de réapprovisionner les rayons, mais aussi tout simplement de se reposer.

 

D'autres commerces ont aussi été contraints de diminuer leurs amplitudes d'ouverture, mais cette fois-ci, pour s'adapter à une baisse de fréquentation.

Pour pallier cette baisse, mais aussi par solidarité, certains d'entre eux ont choisi de proposer des livraisons au domicile des clients, qui éprouvent des difficultés pour se déplacer.

C'est Aurélien Bry, Président de l'UCAG (Union des commerçants et artisans de Givry), qui livre les commandes enregistrées par les 4 commerces participant à l'opération, ce qui lui vaut souvent « des sourires, qui font chaud au cœur ».

Le nombre de ces livraisons, qui sont donc très appréciés des clients, augmente régulièrement pour représenter ces derniers jours un volume moyen proche de la trentaine.

A toutes fins utiles, Info-Chalon.com rappelle ci-après la liste des magasins participants.

 

 

Les 2 pharmacies givrotines assurent elles aussi ce service de livraison à domicile, L'ensemble du personnel est donc mobilisé pour répondre à cette demande, qui se traduit par une forte augmentation du nombre d'appels téléphoniques, mais aussi pour servir les clients qui se rendent sur place.

Une seule inquiétude à ce jour pour la gérante, Madame Dorier. Elle est liée à la diminution inquiétante du stock de masques, destinés au personnel. Elle croise donc les doigts pour que la livraison annoncée prochainement, arrive bien à destination...

 

A noter que les commerçants ont aussi noté une modification du comportement d'achat des givrotins.

C'est le cas par exemple de la Boulangerie Vion, qui a remarqué que les gens se déplaçaient plutôt le matin, avaient quelque peu délaissé les pâtisseries et achetaient souvent de plus grosses quantités de pain qu'avant.

Pour Olivier Vion, ce phénomène s'expliquerait par un regroupement des achats entre voisins ou membres de la famille, par solidarité mais aussi pour limiter au maximum les déplacements.

Le Tabac-presse de l’Église a fait le même constat, au moins pour l'achat de paquets de cigarettes. C'est en revanche moins vrai pour la presse papier, dont la périodicité de parution est souvent quotidienne et pour lesquels, les volumes de vente ont sensiblement progressé pendant cette période de confinement.

 

Pour terminer, on ne peut parler de la mobilisation des commerçants givrotins, sans évoquer la belle initiative des ambulances ACCL

Cette entreprise propose d’aider gratuitement les givrotins, qui éprouvent des difficultés pour faire quelques courses indispensables ou acheter des médicaments sur la commune de Givry.

Pour bénéficier de cette aide, les personnes concernées peuvent appeler au 03 85 44 32 33.

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche