Givry

Une expo photo, qui passe un message fort sur les cancers pédiatriques

Cette exposition, qui est proposée par l'Association givrotine « Le rêve de Marie Dream » a été inaugurée hier soir par Sébastien Ragot et Gilles Platret. Encore un grand moment d'émotion, empreint de dignité et de détermination !

 

Une exposition qui s'inscrit dans l'opération nationale « Septembre en Or », dont l'édition 2020 passe « quasiment inaperçue » pour Sylvie Garopin

« Septembre en Or » a été créée en France en 2017 par 13 organisations, pour faire avancer la cause des cancers des enfants et des jeunes.

Et pour Sylvie Garopin, co-fondatrice avec son époux, Didier, de l’association « Le rêve de Marie Dream », la crise sanitaire que traverse le monde depuis quelques mois ne doit pas faire oublier les cancers pédiatriques, qui touchent 2 500 enfants par an, avec 20% qui n'en guérissent pas, et qui laissent des séquelles chez deux tiers des jeunes qui arrivent à s'en sortir.

Elles a donc poussé un vrai coup de gueule : « Si on ne parle pas des cancers pédiatriques pendant "septembre en Or", quand en parlerons nous ?! ».

Elle a du coup invité les gens qui adhèrent à cette cause, à communiquer largement sur ce mois d'actions.

 

Un message réaliste, émouvant, mais aussi plein d'espoirs ...

Deux adolescentes, Camille Bajard (en rémission) et Claire Moene (définitivement guérie depuis peu) ont choisi l’objectif de Lilou photographies et le talent d’Agadele Body Art (peinture corporelle) pour extérioriser un moment douloureux de leur vie et « faire le deuil de leur maladie ».

Plusieurs photos de Marie, la fille de Sylvie et Didier Garopin qui est partie à cause d’un cancer lymphoblastique, rendent hommage à cette jeune fille, qui a lutté jusqu'au bout avec force contre la maladie.

D'ailleurs,une horloge figure dans cette exposition, et pour Sylvie Garopin, elle symbolise le temps qui s'arrête, la nécessité de profiter du moment présent et l'urgence de la situation des cancers pédiatriques. Sur son cadran manque la 9ème heure, celle de la naissance de Marie...

S'ajoutent à la collection des œuvres en noir et blanc de la parisienne Marion Cadet, qu'elle a baptisées « voix d'étoiles » en mémoire des enfants, qui ont été emportés par cette foutue maladie.

Enfin, on retrouve des clichés de Dana Vaïtilingom, qui est la marraine du Rêve de Marie Dream. Cette multi championne d'Europe de Twirling, qui a su rester humble et disponible, était aussi une amie de Marie, qu'elle a rencontrée lors d'un stage de twirling organisée à Bourg les Valence, où elle habite.

 

Les élus présents poursuivront leur soutien à la lutte contre les cancers pédiatriques

Sébastien Ragot, Maire de Givry, qui parlait aussi au nom de Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, retenu par d'autres obligations, et Gilles Platret ont renouvelé leur soutien à l'association « Le Rêve de Marie Dream », association qui, pour ce dernier, « était portée par tant de force de conviction et de partage, qu'on ne pouvait y résister»

Lers deux édiles ont d'ailleurs fait de cette soirée un symbole du rapprochement, qu'ils ont souhaité mettre en place récemment « entre Chalon, la ville centre et Givry, le village charnière avec les communes moins urbaines de l'agglomération. »

Ils ont tous les deux remercié les commerçants pour leur engagement dans cette opération. Puis Sébastien Ragot a annoncé qu'il comptait très fort sur l'organisation d'une  « Marche de Marie » en 2021.

Gilles Platret s'est lui félicité de la venue prochaine de Nicolas Sarkozy à Chalon, qui a accepté son invitation. Il savait en effet que l'Ancien Président de la République était, pour des raisons très personnelles, fortement sensibilisé aux cancers pédiatriques. A l'occasion de sa venue à Chalon le 14 septembre, il rencontrera l'Association « Le Rêve de Marie Dream » et visitera le service pédiatrique de l’Hôpital William Morey.

 

Pour Sylvie Garopin, « Les moyens alloués à la recherche sont insuffisants. Il faut donc trouver des fonds supplémentaires ! »

Après avoir remercié les élus pour leur soutien, Sylvie Garopin a précisé que la crise sanitaire, qui a occasionné beaucoup de difficultés aux associations, a obligé ces dernières à se réinventer ».

Pour le « Le Rêve de Marie Dream», cela commence par l'organisation de cette exposition très poignante, avec la vente au prix de 3 euros de cartes postales, qui sont des reproductions de l’exposition photos.

Puis, l'association « Le Rêve de Marie Dream », a proposé, aux commerces chalonnais et givrotins de vendre des magnets au profit de la lutte contre les cancers pédiatriques. Les commerces participants sont identifiés par une affiche sur laquelle figure le nounours de Marie.

Et Sylvie Garopin a bien tenu à préciser que 100% des bénéfices de cettevente iront à l'amélioration des conditions d'hospitalisations des enfants malades.

Elle a ensuite annoncé la sortie prochaine d'un livre, intitulé « Prêtes moi tes ailes » qui reprendra la pièce qu'avait jouée Anne Post-Cossio dans les écoles en février 2020, pour expliquer aux enfants ce qu'était la vie avec la maladie. Les bénéfices de la ventes viendront là aussi soutenir la cause défendue par l'association.

Elle a terminé son intervention en remerciant chaleureusement les deux jeunes filles qui ont témoigné, Alexandra Quatrain de Lilou Photographie, Sabrina Vailleau-Lanni pour ses peintures sur corps et Dana Vaïtilingom, pour sa fidélité et son implication.

 

L'exposition est itinérante

Elle se tient du 12 au 14 septembre à la salle Poncey de la mairie de Givry (de 10 heures à 18 heures), sera du 16 au 22 septembre à la salle Bulle de vie de la Chapelle de Guinchay (village où habite Camille Bajard) puis finira du 22 au 27 septembre à la galerie du châtelet à Chalon.

L'entré est gratuite et le respect des mesures sanitaires en vigueur est impératif.

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche