Opinion de droite

François Sauvadet demande un plan de relance «maintenant, pas dans six mois»

Le président du groupe d'opposition de l'Union des républicains de la Droite et du Centre déplore «l'attentisme» de l'exécutif de Bourgogne-Franche-Comté en calculant que les versements des crédits du plan de relance «n'interviendrons pas avant 2021».

Communiqué de l'Union de la Droite et du Centre Bourgogne-Franche-Comté du 24 juin 2020 :

Plan de relance de l’économie régionale : c'est maintenant qu'il faut agir. Dans 6 mois, il sera trop tard...


Alors que le déconfinement se généralise, les entreprises amputées de plusieurs mois de chiffres d’affaires reprennent leur activité. Il est primordial que tous les acteurs publics accompagnent et soutiennent cette reprise pour éviter les faillites en cascade et les licenciements.

Plusieurs Départements de Bourgogne-Franche-Comté ont d’ores et déjà voté et mis en place des mesures immédiates de soutien à la reprise économique en injectant plusieurs dizaines de millions d’euros pour stimuler l’activité économique dans leurs territoires.

Dans son rôle, confié par la Loi NOTRé, de chef de file de l’économie, la région doit être au rendez-vous des attentes fortes et légitimes des acteurs économiques de Bourgogne-Franche-Comté au service de l’emploi et de l’activité

Pourtant, le plan de relance annoncé ce jeudi lors de la session plénière du Conseil régional, affublé de son chiffre mirobolant de 400 millions d’euros, ne sera présenté dans sa version complète et détaillée que le 9 octobre. De plus, Marie-Guite DUFAY précise que les crédits ne seront votés qu’en Décembre pour des versements qui n’interviendront pas... avant 2021 !

Il se sera donc passé plus de 6 mois avant que le premier euro de ce plan de « relance » ne vienne irriguer l’activité économique régionale !

Nous déplorons vivement cet attentisme alors que des centaines d’entreprises risquent de ne pas passer l’été et que des milliers d’emplois sont menacés. C'est maintenant qu'il faut agir. Dans 6 mois, il sera trop tard !

Les élus du groupe de l’Union de la Droite et du Centre feront tout pour soutenir nos entreprises et sécuriser l’emploi.

C’est pourquoi, nous demandons à la Présidente du Conseil régional de :
- Prévoir un Acte 1 de la reprise économique en débloquant immédiatement une partie des 400 millions d’euros annoncés.
- Prolonger les aides d’urgence aux entreprises du secteur du tourisme et de l’évènementiel, dépendantes de l’activité estivale, jusqu’au 31 août.

La grande région Bourgogne-Franche-Comté n’a pas vocation à demeurer à la remorque de l’Etat et a les moyens d’agir immédiatement pour notre économie et nos emplois.

Les élus de l’Union de la Droite et du Centre demandent à la Présidente de la région de revoir son projet de budget supplémentaire pour soutenir la reprise économique en Bourgogne-Franche-Comté. Maintenant. Pas dans 6 mois.

François SAUVADET,
Président,
Et les élus du groupe Union des républicains de la Droite et du Centre

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche