Opinion de gauche

PLAN SOUTIEN SAONE ET LOIRE - l'opposition déparmentale salue la méthode positive d'André Accary

Communiqué de presse. 

 

Mâcon, le 21 avril 2020

 

Crise du COVID-19

Plan départemental de soutien

 

 

Pour être utiles à nos habitants et nos territoires, nous avons pris contact avec le Président du conseil départemental dès le début de la crise sanitaire liée au COVID 19, dans la volonté de vaincre ensemble ce fléau. Le Président s'est inscrit dans la même démarche et nous a fait part de son intention de présenter un plan de soutien et a mis en place des temps de travail hebdomadaires. Cette méthode est positive. La démocratie doit vivre et nous y contribuerons en étant chacun dans son rôle et ses responsabilités. Dans cette crise, nous ferons part de nos propositions, de notre adhésion aux actions engagées et de nos désaccords s'il y  en a.   

 

Aujourd'hui le plan de soutien présenté à hauteur de 50M€ est réparti en deux enveloppes, l'une de 25M€ pour les solidarités, compétence 1ere du département. L'autre à hauteur également de 25M€ soutiendra l'économie et le tourisme. Il restera à évaluer les conséquences de la crise pour l'agriculture, le sport et la culture (annulation d'événements, manifestations...)

Nous avons alerté le Président sur plusieurs priorités qui nous semblent indispensables de développer pour faire face à cette crise : le département doit mobiliser pleinement toutes ses compétences pour soutenir les maisons de retraite et autres établissements sociaux (handicap, enfance...) ainsi que le secteur de l’aide à domicile qui a engagé des moyens en personnel. Il est également nécessaire d’accompagner les publics vulnérables et de renforcer la lutte contre les violences intrafamiliales. Nous avons insisté sur le risque de décrochage scolaire de certains collégiens parce qu'ils ne disposent pas d’outils numériques à la maison.

 

Nous souhaitons tirer les leçons de la mauvaise coordination de la distribution des masques. L'État, la Région,  le Département, les intercommunalités et communes doivent se coordonner et travailler ensemble.

 

Une fois que nous connaitrons le contenu précis des actions envisagées, nous serons vigilants pour que les mesures prises soient efficaces, simples d'application et à la hauteur des attentes et des besoins. 

 

Les moyens qui seront engagés sont importants. Comme nous l'avons précédemment exprimé, des marges de manœuvres existent et il est impératif de les utiliser aujourd'hui pour répondre aux besoins et ne pas obérer les capacités d'intervention de la collectivité dans l'avenir. Ce travail devra être mené en toute transparence.     

 

Enfin, nous tenons à saluer l’engagement de l’ensemble de la collectivité, et notamment des agents qui ne relâchent pas leurs efforts pour faire face à cette crise, dans leurs missions publiques quotidiennes mais aussi par leur engagement volontaire.

 

Nous restons à l'écoute des besoins et inquiétudes qui pourraient s'exprimer afin de relayer les besoins au plus près des habitants et des acteurs économiques et associatifs.

 

 

Evelyne Couillerot

Violaine Gillet

Coprésidentes, 

Et les 26 élu(e)s du Groupe Gauche 71

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche