Saint-Rémy

Livraison annoncée pour le printemps pour le parc écologique et sportif de l'entrée sud de Chalon sur Saône

Visite de chantier ce jeudi sur le site du futur parc écologique et sportif.

Même si nous sommes en nombre à déplorer la démolition de la superbe halle Freyssinet, dont le sort aurait du être tout autre, il n'en demeure pas mois que depuis sa démolition en mai 2017, les Chalonnais étaient en attente d'un coup d'accélérateur sur ce dossier très attendu. Depuis quelques mois, les entreprises de TP sont à pied d'oeuvre afin d'être dans les temps, pour une livraison du site aménagé à l'horizon du printemps.  Ce jeudi, les premiers arbres du parc paysager ont été plantés par les élus, en vue d'en faire un "vrai cocon de verdure à l'entrée de ville" a rappelé Sébastien Martin. 

C'est donc une nouvelle phase qui débute pour cette requalification de l'entrée de ville qui entre en jeu. L'idée étant d'être dans une vraie mise en avant d'un espace que la nature va reconquérir au fil des ans, alors que les barrières qui donnent sur le quai de Saône tomberont d'ici quelques mois, pour donner une vraie vue sur la Saône. C'est une large place aux aménagements paysagers qui est prévue, "avec des courbes et des volumétries singulières". Cheminement piéton, espaces sportifs avec une large place au basket, au crossfit et au padel tennis, mobiliers de repos, lieux conviviaux, tout semble avoir été pensé pour que les Chalonnais se réapproprient ce lieu trop longtemps laissé à l'abandon. 

Pour les espaces verts : une approche développement durable du parc a été privilégiée s’appuyant sur les caractéristiques du lieu 

Le milieu sec : le jardin sur la dalle sera exposé à des conditions de fort ensoleillement et un volume de terre limité. Les plantations proposées seront des espèces « exotiques » présentes dans la garrigue française.

Pour la partie du parc où les eaux pluviales seront collectées, les espèces plantées seront s’adapter à des situations hydriques très variées comme des saules et des peupliers noirs.

Au sud du site, il existe une prairie spontanée une plantation d’arbres tiges et de baliveaux va permettre à terme de créer des petits bosquets.

La mobilité douce au cœur du projet 

Une réflexion globale sur les transports et circulations autour de ce parc a été menée. Ainsi, un parking relais de 40 places dont 2 places PMR.. A proximité, la navette gratuite Quai de Saône sera créée pour desservir les secteurs de Californie au Colisée en passant par Freyssinet, Sucrerie et Port Villiers. Par ailleurs, ce projet s’attache à mettre en valeur l’itinéraire cyclable de bord de Saône. 

Montant total de l’opération : 2 395  000€HT 

Laurent Guillaumé

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche