Saône et Loire économie

Pour la CPME, augmenter les cotisations retraites serait franchir le Rubicon

Communiqué de presse

Les syndicats de salariés bloquent depuis deux semaines une partie de l’activité économique en France. Le secteur privé dont notamment le commerce, paie un lourd tribut alors-même que les grévistes bénéficient de régimes de retraites plus favorables que le leur. 

 

Certains syndicats de salariés refusent aujourd’hui de voir la réalité telle qu’elle est. « Plutôt que de reconnaître que, fait remarquer Jean VIENT – président de la représentativité des TPE-PME du département, face au déséquilibre grandissant entre le nombre d’actifs et le nombre de retraités, le maintien d’un système par répartition exige que les Français travaillent plus longtemps, ils proposent aujourd’hui une augmentation des cotisations. 

Le fait que la France détienne déjà le triste record de champion d’Europe des prélèvements obligatoires importe peu à leurs yeux, déplore-t-il ». 

« Il en est de la responsabilité du gouvernement, plaide le Président VIENT, de ne pas céder à la menace et de refuser une telle solution de facilité. Nous ne pourrions accepter ce type de marchandage revenant à ponctionner le pouvoir d’achat des salariés et à diminuer la compétitivité des entreprises françaises en augmentant le coût du travail. Cela a été clairement signifié au premier ministre hier à 18h lors d’une rencontre avec notre président François Asselin ; à suivre …». 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche