Saône et Loire

Bien organisés, les marchés alimentaires locaux peuvent se tenir pour l'Association des maires ruraux de Saône et Loire

Communiqué :

Bien organisés les marchés alimentaires locaux peuvent se tenir

L’U.M.C.R. 71 et les professions agricoles ont interrogé jeudi 26 Mars la Préfecture sur la question des marchés alimentaires dans nos communes rurales et petites villes/bourg centres.
La Préfecture précise : les marchés sont interdits par le décret du 23 mars sauf dérogation du préfet pour des motifs tenant à la nécessité d'approvisionner la population et sous réserve d'une organisation et de contrôles de nature à garantir l'exécution des gestes barrière.?Une dérogation peut être accordée si les Maires sollicitent la préfecture ou les sous-préfectures par un avis écrit. Ils sont invités à préciser le lieu exact, les jours et les heures ainsi qu'à motiver les mesures d'organisation (proximité du marché avec les habitants, diversification alimentaire, source d'approvisionnement nécessaire, 5 clients par étals au maximum, désinfection des mains, pas d'embrassade, nombre d'exposants limité, espacements des étals et des clients, affichettes de rappel des gestes barrières, pas de stand de dégustation....).
La Préfecture s’est engagée par ailleurs à ce que les demandes de dérogation soient examinées rapidement. Après un début de semaine un peu chaotique, il semble que les dernières demandes de dérogation aient été examinés par les sous-préfets dans des délais allant de 24H à 48h. Une quarantaine de dérogations étaient accordées en fin de journée le 26 Mars dans l’ensemble de nos territoires.
Par ailleurs, nous apprenons que ce même Jeudi 26 Mars, un protocole sanitaire national a été signé entre plusieurs organisations nationales Chambres d’Agriculture, FNSEA, Fromagers de France, Légumes de France....et les Ministères concernés (Economie, Agriculture, Santé).
Les marchés locaux peuvent donc se tenir sous conditions. Ils permettront aux producteurs locaux de nos communes rurales d’écouler leur production, ce qui est essentiel pour garantir l’alimentation de la population et la continuité de la vie économique en zone rurale. Les marchés locaux ont aussi en général l’avantage de contribuer à limiter les déplacements et de favoriser les circuits courts producteur/consommateur.
A chaque Maire concerné d’examiner la situation sur sa commune et de solliciter son Sous-Préfet !
27 mars 2020

JF Farenc et le Bureau de l’UMCR 71

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche