A lire

« Le papyrus de César », nouvel album d'Astérix, sortira en librairie le 22 octobre prochain

« Le papyrus de César », 36ème album des aventures d'Astérix et de son "incontournable" (mais « pas gros ») compagnon Obélix, sera disponible dans toutes les bonnes librairies gauloises jeudi 22 octobre prochain. Si l'histoire est, comme d'habitude, tenue secrète jusqu'au dernier moment, des informations ont d’ores et déjà été révélées concernant des personnages de ce nouvel opus.

Après le décès de René Goscinny, Albert Uderzo avait continué à imaginer les aventures de nos amis Gaulois toujours enthousiastes à l'idée de croiser une troupe de l'armée de César mais dont les soldats ne partagent généralement pas ce sentiment. Pour ce nouvel album, Le papyrus de César, tout comme cela avait été le cas pour le précédent déjà, ce sont le scénariste Jean-Yves Ferry et le dessinateur Didier Conrad qui ont permis à nos héros, dont les aventures sont suivies à travers le monde entier - Astérix est l'album de BD le plus vendu au monde selon Isabelle Magnac, l'éditrice gérant les éditions Albert-René -, de continuer leur petit bonhomme de chemin boisé à la recherche de sangliers.

 

Si l'histoire de ce 36ème album, né après dix-huit mois de travail, est, comme d'habitude, tenue secrète jusqu'à sa sortie le 22 octobre prochain, des informations ont d’ores et déjà été révélées concernant des personnages : il s'agit de Doublepolemix, journaliste gaulois qui tient à faire éclater la vérité au grand jour, personnage inspiré de Julian Assange, et de Bonus Promulus, sorte d'anti-héros, dont le publicitaire Jacques Séguéla serait l'inspirateur pour les traits de crayons alors que les traits de caractère s’apparentent plus à ceux d'un Henri Guaino ou d'un Patrick Buisson.

 

Pour connaître les prochaines péripéties d'Astérix et de ses compères, quelques jours de patience sont donc encore nécessaires. Et pour vous mettre l'eau à la bouche, on peut déjà vous dire qu'il semble être question d'un journal en lecture publique pour lequel les Gaulois n'écoutent que l'horoscope alors que leur village est menacé par ce qui apparaît comme une nouvelle arme : la communication. Et ne craignez pas de ne pas avoir votre exemplaire de ce Papyrus, deux millions d'exemplaires ont été édités en français et deux millions supplémentaires pour les éditions en langues étrangères.

 

M.B.

 

Sources :

- Le Figaro

- Le Progrès

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche