Société

CORONAVIRUS - "Les nouvelles sont plutôt bonnes" pour Edouard Philippe

Point presse très attendu ce jeudi, quelques heures après le Conseil de Défense qui se tenait ce matin. Et les annonces levant les restrictions de déplacement ont été confirmées.

Circulation du virus, capacité des tests, disponibilité des lits en réanimation étaient les conditions minimales afin de réouvrir le droit à la circulation, c'est désormais chose faite !  Quatre régions étaient encore en rouge dont la Bourgogne-Franche Comté et bien sûr la Saône et Loire. A compter de ce jour, tous les départements sont au vert sauf le Val d'Oise et Mayotte. "La vitesse de propagation du virus est sous contrôle. C'est une très bonne nouvelle. C'est le résultat d'un bon travail" a confié Edouard Philippe ce jeudi. "C'est le fruit de votre rigueur et de votre civisme. On doit rester prudent et vigilant parce que le virus continue de circuler. L'hôpital reste sous tension. On se réjouit tous que le nombre de personnes en réanimation sont à moins de 2000 aujourd'hui soit 30 % de notre capacité normale".  

Réouverture de toutes les écoles, les cafés, les restaurants, les bars, parcs, jardins, activités sportives... mais avec des contraintes, tel est le sens de l'annonce formulée ce jour par le 1er Ministre. La limitation des regroupements à 10 personnes est maintenu, le respect des gestes barrières doit rester rigoureux et  la pratique des sports de contact reste suspendue, les boites de nuit mais aussi les rassemblements dans les lieux couverts sont encore interdits. 

Relancer l'économie.. le maître-mot de tous les représentants de l'Etat 

Limiter l'imapct du choc, déploiement de dispositifs de solidarités puissants " mais gardons en tête que s'ouvre un nouveau front face à l'impact d'une récession historique" a toutefois prévenu Edouard Philippe ce jeudi. "Le nombre personne inscrites à Pôle Emploi est historique. Le déconfinement va permettre de souffler mais aussi sonner le moment d'une reprise rigoureuse et déterminée". 

Quatre indicateurs mis en place

Olivier Véran a présenté un certain nombre d'indicateurs permettant d'évaluer la suite à donner en cas de retour épidémique. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche