Société

Coronavirus : la France n'imposera pas de quarantaine pour "toute personne en provenance de l'UE, de l'espace Schengen ou du Royaume-Uni"

La France n'imposera pas de quarantaine à "toute personne, quelle que soit sa nationalité, en provenance de l'Union européenne, de la zone Schengen ou du Royaume-Uni", a annoncé, dans la soirée du dimanche 3 mai, l'Elysée. La veille, le ministre de la Santé Olivier Véran avait affirmé que les mesures de quarantaine, prévues dans le projet de loi de prolongation de l'état d'urgence sanitaire, s'appliqueraient "aux personnes entrant sur le territoire national ou arrivant dans un territoire d'Outre-mer". Un énième sujet de communication paradoxale qui vient s'ajouter à une cacophonie gouvernementale depuis quelques semaines. Un sujet qui risque d'alimenter bien des débats alors que les Français seront assujettis globalement à une limite de 100 kilomètres autour de leur domicile, en dehors de quelques motifs professionnels et familiaux.

L.G

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche