Varennes le Grand

Commémoration du 11 novembre à Varennes-le-Grand : une cérémonie émouvante avec une jeunesse impliquée.

Lundi, les Varnois se sont recueillis pour rendre hommage aux hommes qui se sont battus et qui sont morts pour la France.

Sur la place de la mairie, une centaine de personnes se sont rassemblées devant le monument aux morts, à 10h30. 

Sous la conduite de Fabrice Chevillard, chef de corps et adjudant-chef, les sapeurs-pompiers du CPI de St-Loup-de-Varennes et Varennes-le-Grand ont fait  une haie d’honneur en souvenir des soldats disparus. À leurs côtés, se tenait la fanfare de Sevrey.

Dans un premier temps, le lieutenant-colonel honoraire Paul Dressler remit la croix du combattant à quatre anciens soldats d’Algérie : Robert Bouillot, Maurice Cornut, Serge Griveaux et Alphonse Hageman. 

Puis deux jeunes élèves de l’école Charles Perrault ont lu avec ferveur et avec émotion le discours de l’U.F.A.C. Dans ce texte, l’Union française des associations de combattants et de victimes de guerre mettait l’accent sur « les sacrifices consentis par toute une génération de soldats de Métropole, d’Afrique, d’Outre-mer et des pays alliés ».

Ensuite le maire Patrick Le Gall retransmit avec solennité le message de Mme Darrieussecq, la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées. Il rappela que la Nation n’oublie pas ceux qui ont versé leur sang sur tous les fronts. Il ajouta que la commémoration du 11 novembre honorait toutes les filles et tous les fils de France qui ont accompli leur devoir jusqu’au don suprême pour leur pays. Les noms gravés sur le monument aux morts rappellent les valeurs d’honneur, de courage, de dévouement et de bravoure. Patrick le Gall énonça les patronymes des poilus morts pendant la Grande Guerre. L’assistance respecta une minute de silence en leur mémoire.

Le maire et Jean-Claude Durand, président de l’Union fédérale des anciens combattants de Varennes-le-Grand et de Marnay, déposèrent ensemble des gerbes au pied du monument aux morts.

La Marseillaise fut entonnée avec conviction par des d’élèves de l’école primaire. 

À l’issue de cette cérémonie, les participants furent conviés à un vin d’honneur dans la salle du foyer rural.

Lors de cette commémoration, les habitants se réjouirent de l’implication des nombreux écoliers. Leur présence confirma que les anciens ont su transmettre aux nouvelles générations le souvenir de ceux qui ont péri pour la liberté.

P.REGENET

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche