Varennes le Grand

Le témoignage d’Anne Frank est universel car il symbolise la discrimination.

Du 2 au 6 décembre, Varennes-Le-Grand a accueilli une exposition sur l’adolescente, destinée aux élèves mais aussi à tous les autres visiteurs.

La fondation néerlandaise, « La maison d’Anne Frank », propose des projets et des outils pédagogiques pour lutter contre la discrimination.                                                                     Son exposition itinérante « Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui » est diffusée dans de nombreux pays.                                                                                                                             

La Ligue de l’enseignement de Bourgogne Franche-Comté l’a louée pour une durée de 5 ans. La commune varnoise l’a présentée dans la salle du conseil municipal pendant 5 jours.

Tout d’abord, un ancien court métrage de 30 minutes, réalisé par la fondation, rappelle la vie de la jeune juive exilée en Hollande pour fuir le régime nazi. Dès 1942, elle et sa famille furent contraints de se cacher dans une annexe de l’ancienne entreprise de son père pour échapper aux rafles. Cette période fut racontée dans le journal intime qu’elle tenait régulièrement. Ils furent déportés en août 1944 et la jeune fille décéda du typhus en mars 1945, dans le camp de concentration de Bergen-Belsen. Otto Frank fut le seul survivant de la famille. Dès 1947, il fit publier le journal de sa fille, actuellement traduit dans plus de 70 langues.

D’autre part, les nouvelles générations peuvent découvrir 31 panneaux qui retracent la vie de l’adolescente. Ces derniers présentent des photos familiales et des extraits du journal intime qui sont placés dans le contexte historique.

 
Les 5 et 6 décembre, Philippe Lenglet, délégué général de la Ligue de l’enseignement 71, a expliqué cet affichage aux élèves de l’école élémentaire varnoise. Il a précisé : « À partir d’une histoire individuelle, les jeunes peuvent découvrir l’Histoire universelle. En effet, les gens du quotidien peuvent devenir extraordinaires ! ». 

Il s’est appuyé sur l’histoire d’Anne Frank pour expliquer la grande Histoire. Il a évoqué la montée du nazisme, le renforcement des discriminations, la Seconde Guerre mondiale et la Shoah. Il n’a pas hésité à répondre aux questions de certains élèves.

Cette exposition, adaptée à l’âge et aux connaissances des enfants, veut aussi sensibiliser la jeune génération à la tolérance, au respect et aux droits de l’homme.                                                                                                                                  

La présence de Sylvie Lhenry, adjointe chargée de la culture, confirme l’approbation de la municipalité pour ce genre de projet pédagogique.                                                                                            En effet, cette exposition a mis l’accent sur la citoyenneté, l’égalité et la nécessité d’une prise de conscience des diverses formes de discrimination. 

 
P.REGENET

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche