Chalon sur Saône

Activant la pompe à émotions, Petit Ours Brun a ravi ses ouailles...et remis un bol d'oxygène aux nettement plus grands !

La moyenne d’âge était singulièrement basse samedi après-midi à partir de 15h, salle Marcel-Sembat à Chalon-sur-Saône. Et pour cause ! A une heure où d’aucuns dorment encore du sommeil du juste, d’autres, flanqués de leurs parents ou de leurs aïeuls, n’aspiraient qu’à une seule chose : découvrir en chair et en os celui qui alimente leur imaginaire, Petit Ours Brun. A lui la gloire !

Un public enjoué et obnubilé par la présence scénique

Mais s’il crève l’écran, l’objet des fantasmes enfantins ne tire pas la couverture à lui, vu qu’à ses côtés interviennent  Grande Ourse Rousse, ainsi que sa nounou, Papa et Maman Ours, unis comme les cinq doigts de la main. Grande est la complicité entre le principal protagoniste et sa cousine poil- de-carotte, et lorsque Petit Ours Brun chute plusieurs fois en poussant sa partenaire sur la balançoire, cela déclenche l’hilarité générale parmi  les jeunes pousses ! Recadré par la toute puissance parentale quand il commet une incartade somme toute mineure, Petit Ours Brun doit également composer avec sa nounou quant à la bonne application des règles morales. Par exemple, ne pas abuser des gros mots, tout au plus, un petit, lâché discrètement…Lors de cette comédie musicale primée en 2017 décors, costumes, chorégraphies soigneusement exécutés,  et chansons en direct confèrent un caractère éminemment vivant, souveraineté pleine et entière oblige.

Petit Ours Brun a fait sienne la philosophie de l’expérimentation. Ne chante-t-il pas : « Mais quoi qu’on en dise, c’est en bêtisant qu’on apprend » ? Très lucide à 5 ans, ou effronté, c’est selon…Au fil des situations vécues dans des circonstances parfois diamétralement opposées, la coqueluche des mômes passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel s’agissant des divers sentiments que la vie ne manque jamais de convoquer. Sa nounou, qui avait égaré par inadvertance sa boîte à grandir, décide de lui faire une surprise : elle a été retrouvée ! Alors tout le monde fête l’événement sur scène, incitant les bambins à suivre le mouvement dans la salle. Un dénouement heureux, toutefois pas une fin en soi, car Petit Ours Brun aura le dernier mot : »On grandit toute sa vie… » Pas mal, pour un minot, non ?

                                                                                                Michel Poiriault

                                                                                                poiriault.michel@wanadoo.fr  

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche