Chalon sur Saône

Ça gronde à la Résidence Theillard de Chardin à Chalon sur Saône !

Les locataires de l'allée Louise Michel à Chalon sur Saône ont souhaité interpellé info-chalon.com par rapport à leur bailleur, Logivie, et les conditions dans lesquelles ils vivent.

Des riverains mécontents, une mobilisation de toute la rue pour les habitants des appartements « gérés » par LOGIVIE de l'Allée Louise Michel... Un quartier qui était paisible, qui se sent délaissé par leur bailleur.
 
Il règne un petit air de fronde dans le quartier de l' Allée Louise Michel à Chalon sur Saône.
 
Les résultats ne sont pas au rendez-vous et la grogne monte dans le quartier.
Les habitants se mobilisent en signant une pétition. 
 
Nous dénonçons et demandons à Logivie, de :
- Respecter leurs locataires
- Donner confiance et satisfaction à leurs locataires,
- Fidéliser leurs clients actuels,
- Investir du temps et surtout de l'argent dans nos appartements et notre résidence.
 
En effet, malgré de nombreuses remontées (via mail, appels à leurs bureaux, appels à leurs prestataires, visites au gardien, etc), plusieurs dégâts des eaux dus à la vétusté de la tuyauterie ou à une étanchéité catastrophique des terrasses, les infestations de cafards à répétition, la plomberie générale toujours pas réparée, etc... nous ne constatons aucune démarche de réparation ou d'amélioration de leur part. 
 
Les appartements sont humides, ce qui entraîne des impacts sur la santé des occupants des logements et une détérioration du mobilier, des sols et des murs.  
 
Les prestataires qu'ils changent régulièrement, sûrement au vu des contrats irréels qu'ils leur proposent, nous signalent qu'ils ne veulent faire aucune réparation... Chose confirmée lors qu'on appelle Logivie et que par chance, nous arrivons à joindre leur service technique. 
 
Nous sommes traités d'affabulateurs qui exagérons les dégâts lorsqu'ils daignent nous écouter, après quelques agressions verbales.
 
Ils nous invitent à faire jouer nos assurances, en sous-entendant que la dégradation de nos appartements est dû à notre entretien, mais jamais du leur puisque inexistant.  
 
En effet, notre quartier est laissé à l'abandon. Les investissements signalés par les notes de service ne sont pas faits. L'entretien de notre résidence que ce soit les parties communes ou les extérieurs sont plus qu'irréguliers car un seul gardien ne peut malheureusement pas assurer.
Les critiques reviennent et sont récurrentes. Voici quelques verbatim : 
« Nous déplorons une absence de dialogue et d'entretien ».
« Logivie ne nous croit pas, les fuites d'eau ne sont pas de notre faute mais de leur vieux tuyaux ou de leurs terrasses mal isolées »
« ils ne font rien pour les cafards même si on leur signale »
« on se fait insulter quand on arrive enfin à les joindre ! »
...
 
La qualité de vie n'est pas réellement pris en compte, alors que les prix des charges et les loyers augmentent proportionnellement à l'absence d'entretien de la résidence. Notre quartier se vide, le nombre d'appartements vides augmente. Les locataires actuels envisagent de partir. Même les nouveaux arrivants déguerpissent au bout d'un ou deux ans maximum. 
 
Les habitants remarquent que la propreté se dégrade et que les problèmes d'incivilité se développent. Cependant, aucune solution n'est faite par Logivie qui n'assure plus aucune permanence dans le quartier.
 
Il y a des nuisibles, mais Logivie minimise la situation en indiquant qu'ils ne sont pas porteurs de maladie, qu'ils ne mordent pas... et gère cela en faisant des traitements locaux qui forcement seront inefficaces.
 
Après une réunion avec la CNL de l'Allée, les locataires présents ont très vite compris que les associations relèvent plus dune recherche d'adhérents que d'une véritable volonté de répondre à leurs besoins.
 
Pour chaque « amélioration proposée », on se pose toujours les mêmes questions :
S'agit-il d'une réelle volonté d'améliorer la vie du quartier ou d'une nouvelle opération de communication destinée à faire croire que nous sommes enfin entendus ou de faire des changements inutiles contre du flambant neuf mal fait, qui fonctionne mal voire pas du tout ? Où est la logique dans leur gestion ?
 
Pour notre part, nous sommes profondément persuadés que le quartier doit faire l'objet d'une démarche globale. Celle-ci doit agir sur les incivilités, avoir une politique volontariste en matière de rénovation des logements et des communs.
 
Quand nous voyons ce qu'un autre bailleur des Prés Saint Jean fait en amélioration de l'habitat, que soit l'isolation ou les adaptations des logements pour les personnes âgées, …, nous nous demandons comment est géré l'argent récupéré grâce à nos loyers et si nous devons nous inquiéter de la prochaine fusion de Logivie à un groupement de bailleurs ?
 
Après avoir averti de notre souhait de publier plusieurs articles dans les médias chalonnais, Logivie donne enfin "signe de vie", mais pour combien de temps et pour quels résultats ?
 
Nous espérons retrouver rapidement notre résidence calme, agréable, propre et remis en bon état comme nous l'avons connu auparavant.
 
Les locataires.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche