Chalon sur Saône

La ville de Chalon accueille ses nouveaux habitants dans la convivialité

Quelque cent cinquante personnes ont assisté à la cérémonie d’accueil des nouveaux arrivants à Chalon, sous la présidence de Gilles Platret, maire de la ville.

« Je me réjouis de vous voir aussi nombreux » a confié Gilles Platret en ouverture de la traditionnelle réception des nouveaux arrivants, qui s’est déroulée jeudi dans le salon d’Honneur de l’hôtel-de-ville. Il y a longtemps en effet qu’il n’y avait pas eu pareille affluence à ce rendez-vous annuel, organisé par la Ville en association avec l’AVF (Accueil des Villes Françaises) Chalon. « C’est la preuve que notre cité retrouve des habitants » s’est félicité M. le Maire.


Aux côtés de Gilles Platret on notait la présence de Maxime Ravenet, Valérie Maurer, et Amelle Deschamps, adjoints, de Dominique Rougeron, Paul Thébault, et Christian Marmillon, conseillers municipaux, ainsi que celle de Françoise Pairard, présidente d’AVF Chalon, et de plusieurs bénévoles de l’association. 
« Les Chalonnais sont des gens conviviaux. A Chalon on crée rapidement des liens sociaux et amicaux » a souligné Gilles Platret à l’adresse des nouveaux arrivants, venus dans la cité de Niépce, à écouter M. le Maire, soit pour des raisons professionnelles, soit pour des causes familiales, soit par simple coup de cœur.


Avant de présenter notre ville, le premier magistrat de Chalon a rappelé que la réception avait lieu dans le salon d’honneur de l’hôtel-de-ville, qui sert aussi de salle des mariages. Se plaisant à indiquer que Chalon est la première ville à avoir été décorée de la Légion d’Honneur en 1815 par Napoléon 1er pour avoir vaillamment résisté aux Prussiens l’année précédente.


2 000 ans d’histoire


Gilles Platret n’a pas manqué de souligner que Chalon était née de la Saône il y a plus de 2 000 ans et que toute son histoire s’était construite autour de la rivière. Du port romain de Cabillonum jusqu’aux immenses bateaux de croisière du 21e siècle. Mais Chalon, qui avec 47 000 habitants est la première ville du département, a su évoluer au fil des siècles sur le plan économique, comme en témoignent les actuelles filières logistique et plasturgie. 
«Il est interdit de s’ennuyer à Chalon » a prévenu le maire de la ville. Avec plus de six cents associations, dont cent-vingt clubs sportifs, c’est en effet interdit... Et l’édile de faire remarquer que la culture était un axe central avec le musée Denon, le musée Nicéphore Niépce, l’Espace des Arts, et le tout récent complexe cinématographique Mégarama.
« S’il y a un problème, n’attendez pas pour contacter vos élus pour le dire » a conseillé Gilles Platret, avant de conclure « J’espère que ce sera un séjour le plus long possible ». Et peut-être pour certains une installation définitive... 


Des animations tous les jours de la semaine


Invitée à prendre la parole, Françoise Payrard a remercié la municipalité de son initiative ainsi que les bénévoles d’AVF Chalon pour leur participation. Avant de rappeler que le local de l’association est situé 20 rempart Saint-Vincent et qu’une permanence est tenue le mardi de 14 heures à 17 heures, hors vacances scolaires.

De rappeler aussi les animations hebdomadaires organisées tout au long de l’année (travaux créatifs, scrabble, tarot, belote, peinture, marche, promenade découverte, et bientôt mosaïque...) et les autres animations, telles que les conférences, les repas, les goûters ou encore les sorties. 
Il ne restait plus à Gilles Platret, après avoir indiqué que notre ville accueillera le Tour de France cycliste le 12 juillet prochain, qu’à convier la nombreuse assistance à se diriger vers le buffet, car, et les nouveaux arrivants l’apprendront vite, à Chalon on sait recevoir...

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche