Chalon sur Saône

Un atelier citoyen sur le thème de la démocratie participative à Chalon-sur-Saône

Hier, en fin d'après-midi, avait lieu un atelier citoyen sur le thème de la démocratie participative, à la salle de la Fontaine aux Loups, à Chalon-sur-Saône. Une réunion dans la droite ligne des élections municipales de 2020. Plus d'explications avec Info-Chalon.

Ce lundi, un atelier citoyen était organisé, sur le thème de la démocratie participative, à la salle de la Fontaine aux Loups.


«Nous avons choisi cette question comme thème de ce premier atelier, car nous constatons que cette volonté, cette exigence est portée et partagée par de nombreux mouvements, de nombreux collectifs présents sur notre ville», nous dit Ivan Maréchal, un des organisateurs de cet atelier citoyen «avec la volonté de construire un projet pour notre territoire que ce soit à l'échelle de la ville de Chalon ou de l’agglomération et nous avons la volonté de nous inscrire dans cette dynamique collective».


«En ce qui nous concerne, nous portons des valeurs communes qui sont le fondement de notre démarche. Nous sommes attachés aux valeurs républicaines, à la transition écologique, au progrès humain et à la justice sociale, à la laïcité. Nous pensons que ces valeurs sont indispensables pour permettre et favoriser une véritable implication et participation citoyenne depuis la réflexion jusqu'à la décision pour toutes les actions ou toutes les politiques publiques», poursuit-il, dans son discours d'introduction à l'atelier.


«On pourrait nous dire que la démocratie participative est un doux rêve, que cela est impossible notamment face à des comportements de plus en plus individualistes mais pourtant des territoires la mettent en œuvre concrètement», citant notamment les exemples de Saillans, Kingersheim, Grenoble et de Grande Synthe.


Ce groupe est formé de personnes attachées aux valeurs républicaines, à la transition écologique, à la justice sociale et à la laïcité, désireuses de construre un projet pour Chalon-sur-Saône et son agglomération.


Parmi les personnes de cet atelier citoyen qui a débuté à 19 heures 15, notons la présence de Nathalie Leblanc, secrétaire de la section locale du Parti socialiste (PS), conseillère régionale et conseillère municipale d'opposition de Chalon-sur-Saône, Nisrine Zaïbi, également conseillère régionale et Mourad Laoues, conseiller municipal d'opposition (EELV).


L'atelier s'articulait autour de plusieurs tables par groupe de 8 personnes. Il s'agit du deuxième organisé, comme le précise Mourad Laoues. Le premier datant du mercredi 13 mars.


Les participants ont débattu autour de multiples questions telles que :
— Quelles sont les instances qui permettraient de vous impliquer ?
— Comment fonctionnerait une municipalité idéale pour prendre en compte la parole, les projets des citoyens ?
— Quelles modalités de concertation dans la construction et la réalisation de tous les projets municipaux ?
— Quels processus pour les prises de décisions collectives tant dans la construction des projets qu'au cours d'une mandature ?


«Nous pensons que seule cette démarche d'implication citoyenne permanente permettra de construire un projet de territoire qui réponde aux besoins mais aussi et surtout aux envies des habitants. Ce projet de territoire devra ensuite être porté par une équipe municipale issue de cette même construction citoyenne», nous explique Ivan Maréchal.


Une soixantaine de personnes a participé à cet atelier citoyen qui a fini aux alentours de 20 heures 30. Le prochain aura lieu «courant juin», comme précisé par Ivan Maréchal, l'occasion de présenter les idées qui auront été retenues de ce deuxième débat afin «d'inventer le Chalon de demain».

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche