Chalon sur Saône

Sous l'impulsion du Grand Chalon, la Tour des Aubépins fait figure d'un cas unique en Bourgogne-Franche Comté

Les 48 co-propriétaires de la Tour des Aubépins, immeuble emblématique de ce quartier chalonnais, étaient à l'honneur ce mardi matin, en présence de Marie-Guite Dufay, Présidente de la région Bourgogne-Franche Comté. Les explications d'info-Chalon.com.

L'initiative lancée et portée par le Grand Chalon visant à épauler les co-propriétaires d'immeubles chalonnais à procéder aux travaux de réhabilitation de leurs propriétés a été saluée de toutes et tous ce mardi matin. Marie-Guite Dufay, Présidente de la région Bourgogne-Franche Comté est venue en personne, accompagnée de Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, en terme de co-accompagnants du projet de réhabilitation énergétique de la tour des Aubépins. Dans une moindre mesure, propriétaires et acteurs du dossier ont tenu à saluer les accompagnements financiers de la ville de Chalon sur Saône (pour 11 propriétaires situés hors-plafond) et du Conseil départemental de Saône et Loire.

"Vous êtes les POTES du Conseil Régional"

En évoquant les "potes du conseil régional", Marie-Guite Dufay a semé quelque peu l'interrogation parmi les participants de ce rendez-vous aux Aubépins, avant très rapidement d'expliquer que par "potes" il fallait entendre "Pionnier Ordinaire de la Transition Energétique". Un dispositif mis en place d'abord en Franche-Comté alors qu'elle en était présidente avant d'être promulgué à l'échelle de la grande région Bourgogne-Franche Comté. 

Un vrai travail collaboratif unique en son genre en France

Le travail qui a été mené depuis 2014 au sein de la Tour des Aubépins relève d'un cas unique en France, ont rappelé les intervenants du cabinet Urbanis, en charge du dossier. Réunir 48 co-propriétaires, leur syndic de copropriété et déterminer avec eux une unanimité autour d'une réhabilitation de leur propriété relevait d'un défi hors-norme au regard des expériences menées ici ou là.  A tour de rôle, Sébastien Martin et Marie-Guite Dufay ont rappelé que tout est possible dès lors que les énergies sont mobilisées dans un sens commun. "Vous êtes un modèle et on le fera savoir dans toute la Bourgogne-Franche Comté" a insisté la présidente régionale, rappelant au passage l'investissement conséquent du conseil régional à hauteur de 30 millions d'euros sur les quartiers chalonnais et leur vie associative. 

Ce premier projet lié à la co-propriété vient dynamiser tout le secteur de la réhabilitation énergétique avec  à la clé près de 90 équivalent temps plein. C'est dire le bien fondé du dossier piloté par le Grand Chalon alors que d'autres co-propriétés chalonnaises sont d'ores et déjà inscrites au planning avec des travaux à l'horizon 2021.

L'engagement pour les propriétaires d'une diminution de leurs charges énergétiques de 50 %

Ce qui a sans doute facilité les choses en terme de négociation avec les co-propriétaires, c'est l'engagement pris par le groupement d'entreprises de garantir une baisse des consommations énergétiques à hauteur minimale de 50 %. Pendant 5 ans, le groupement d'employeurs a assuré de sa présence sur la Tour des Aubépins avec la garantie de prendre en charge la différence. 

Côté propriétaire, tout a été mis en oeuvre pour faciliter le financement de l'opération dont le reste à charge est évalué en moyenne à 33 000 euros par propriétaire. Une fois les opérations administratives et consultatives terminées, ce sont 5 mois de travaux qui seront nécessaire pour offrir un vrai lifting à la grande tour des Aubépins pour un coût de 1,2 million d'euros. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche