Châtenoy le Royal

Un premier et un dernier don du sang pour cette collecte automnale

Céline Thévenot (34 ans) offre son premier don et André Bugaud (71 ans) termine son acte civique avec 157 dons depuis 1963. Tous deux ont le même discours : « Donnez son sang c’est sauver la vie d’un autre ». Ils ont fait partie des 53 donneurs du jour.

Pour Céline Thévenot depuis six ans habitante de Châtenoy-le-Royal, pour cette maman de deux enfants âgés de 5 et 3 ans, cette démarche elle aurait pu être faite plus tôt : « Quand j’étais plus jeune je savais qu’il fallait donner son sang mais je n’étais pas disponible aux jours et horaires, en plus j’ai eu mes deux enfants. Aujourd’hui les enfants sont tous les deux à l’école Berlioz juste à coté et mon travail dans la coiffure me laisse mon lundi de libre.Je connaissais cette démarche car dans ma famille nous sommes très attachés sur le fait de donner son sang. Pour moi c’est une grande satisfaction d’avoir fait ce geste simple. De plus je me dis que je peux aussi en avoir besoin un jour, donc de donner le mien c’est rendre à quelqu’un ce que je pourrais aussi recevoir. Ce qui se passe ou s’est passé prouve que nous avons toujours besoin de sang. Cela ne m’a fait aucune impression et ne m’a pas pris de temps. Je vais passer le message auprès des miens.»

De son coté André Bugaud voudrait bien continuer à donner mais il y a une règle impérative : le don du sang ne peut se faire qu’à partir de 18 ans et jusqu’à la veille de la 71e année. André va avoir 71 ans jeudi prochain 22 septembre 2016.
C’est donc avec un peu d’émotion qu’il a donné son 157e dons, excusez du peu ! « Mon premier don je l’ai donné à l’hôpital de Chalon-sur-Saône et j’avais 18 ans. Pour moi cela était naturel d’autant que mes parents donnaient aussi leur sang. Il a donc été naturel d’agir ainsi car donner c’est aider les autres.
Il faut être conscient qu’il y a tellement de besoin. C’est tous les jours que du sang est transfusé et les évènements vécus ces derniers mois le prouvent. C’est facile mais il faut être en bonne santé et je considère qu’il vaut mieux donner que recevoir.
C’est dommage d’arrêter alors que je suis en pleine forme. c’est pourquoi je lance cet appel « venez donner votre sang, ici ou ailleurs, cela pourra peut-être sauver votre famille, vos proches. C’est un devoir naturel sans aucune obligation, juste en pensant que cela sauvera des gens. »

Quant à la présidente de l’Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles de Châtenoy-le-Royal, Christiane Tremoy, elle se dit relativement satisfaite de la collecte de ce lundi 19 septembre : «  Compte-tenu de la conjoncture avoir 53 donneurs dont un nouveau c’est satisfaisant. Mais j’aimerais pourvoir remonter au moins à 80 par collecte. A Châtenoy-le-Royal nous sommes dans une période ou les donneurs réguliers, c’est à dire ceux présents à chaque collecte ou presque, sont soit des retraités voyageurs et absents; soit ont passé l’âge fatidique de 71 ans ou encore certains ont des maladies très lourdes. La relève est longue à se mettre en place lorsque autant d’éléments s’accumulent. Mais il faut y croire tout en pensant que cela restera un travail de longue haleine. »

Prochaine collecte le lundi 14 novembre 2016. A noter dans les agendas !

JC Reynaud

Météo locale

Recherche

Mode et beauté