Châtenoy le Royal

Visite de l’évêque de Fenerive Est aux prêtres de son diocèse vivant en France

Des prêtres malgaches travaillant en France ce sont retrouvés en fin de semaine dernière afin de faire un point de leurs missions et rencontrer leur évêque Monseigneur Marcelin Randriamamonjy venu de l’île de Madagascar.

Une bonne dizaine de prêtres malgaches du diocèse de Fenerive Est sont répartis sur le territoire français afin de remplir une mission évangélique et pour certains une formation pouvant durer plus de trois ans. Ils se sont retrouvées à Chalon-sur-Saône, un point central pour un bon nombre venus de Lourdes ou des diocèses du Pas-de-Calais, de l’Aisne et d’ailleurs.

Réunis pour un temps de travail en commun, mais aussi pour un long temps de prière pour ces prêtres du bout du monde, en mission partagée entre l’Eglise de France et particulièrement le diocèse d’Autun et l’église de Madagascar, cette île trois fois grandes comme notre Pays.
Une longue histoire entre ces deux Eglises, une preuve de l’Universalité de l’Eglise catholique, née d’une période ou la France était implantée dans cette partie de l’Océan Indien à l’époque de ses colonies. Partage d’une expérience, d’un vécu de part et d’autre, permettant ainsi de se comprendre dans le sens commun de la Foi qui anime le monde des chrétiens.

Un bel exemple de ce partage avec la messe célébrée par les prêtres malgaches dans la chapelle de l’église Saint Paul de Chalon-sur-Saône, en présence du Vicaire Général de Fénérive-Est, Gaetan Tombo. « Nous avons besoin de profiter de nos expériences, s’enrichir mutuellement et nous retrouver tous et réunis dans la prière » a souligné le doyen des prêtres malgaches en France, Joseph-Patrice Trisoka, actuellement en poste dans le diocèse d’Arras.
On peut penser que le choix de Chalon-sur-Saône, est la conséquence d’un très long séjour du Père Jean-François Delangle, curé de Couches, qui séjourna de très nombreuses années en terre malgache.

Une semaine qui s’est terminée avec la visite de Monseigneur Marcelin Randriamamonjy, à qui il a appartenu de présidé la célébration de la messe dominicale en l’église Saint Martin de Châtenoy-le-Royal, paroisse ou officie le Père Honoré Boudi, prêtre malgache. Apportant dans son homélie : « Le salut de vos Frères de Madagascar qui vivent leur année de miséricorde comme partout dans le Monde et qui n’hésitent pas à aller au-devant des profanes de la Foi pour partager et convertir. Une Foi qu’il faut soigner, garder et mettre en pratique dans la vie quotidienne. » a enseigné l’évêque.

Un bel instant de partage pour les fidèles de la paroisse du Bon Samaritain qui se sont ensuite dirigés vers la salle paroissiale pour partager un verre de l’Amitié et de la Fraternité, salué entre autre, par un très joli chant malgache entonné par la petite colonie de Madagascar présente à la messe.

JC Reynaud

Météo locale

Recherche

Mode et beauté